Tourisme: nouvelle faillite d'une agence tchèque de voyages

23-07-2010

Mauvaise nouvelle pour plusieurs dizaines de touristes tchèques: l’agence de voyages Svobodná cesta, basée dans la ville de Česká Lípa, a fait faillite cette semaine. Une nouvelle faillite qui gâche les vacances de près d’une cinquantaine de touristes se trouvant actuellement en Croatie et de centaines d’autres qui avaient déjà réservé leurs vacances avec cette agence spécialisée dans les destinations croates.

Tomio Okamura est le porte-parole de l’Association tchèque des agences de voyage : « La loi tchèque protège les touristes. Dans le cas où ils sont à l’étranger, il leur faut tout de suite prendre contact avec la compagnie d’assurance qui assurait le contrat avec cette agence de voyage. Légalement, la compagnie d’assurance doit prendre les touristes en charge et payer leur rapatriement vers la République tchèque. Dans le cas où le séjour a été écourté, le client a également droit à un remboursement. Et pour ceux qui avaient acheté un séjour mais ne peuvent plus partir, ils doivent également contacter la compagnie d’assurance qui a six mois pour leur rendre leur argent. »

Photo: CTKPhoto: CTK Cette agence Svobodná cesta existe depuis quinze ans mais, en raison de la crise, n’avait réussi à vendre que moins de la moitié des séjours dont elle disposait. Du coup, elle s’est vue refuser un nouvel emprunt bancaire.

Les licenciements dans le secteur du verre et de l’industrie automobile ont été relativement importants dans la région de Ceska Lipa, et selon le propriétaire de l’agence, Jaroslav Svoboda, cela a eu des répercutions sur le tourisme et sur ses affaires. Heureusement pour ses clients, l’assurance devrait fonctionner dans tous les cas.

Tomio Okamura: « Toute agence de voyage doit être assurée. Cette agence en question est assurée par la compagnie d’assurance Česká podnikatelská pojišťovna, qui nous a confirmé qu’elle était déjà en train de régler la situation. Donc c’est à elle que doivent s’adresser les clients pour faire valoir leurs droits. »

Ce n’est pas le premier cas de faillite d’une agence de voyage tchèque ces derniers mois. L’été dernier, c’est une des plus importantes agences du pays, Tomi Tour, qui a coulé en gâchant les vacances de milliers de clients.

23-07-2010