Štefan Füle, nouveau commissaire européen

10-11-2009

La République tchèque tient enfin son nouveau commissaire européen. Après d’âpres discussions, le gouvernement et les principaux partis politiques du pays se sont entendus, mardi, sur le nom de Štefan Füle, l’actuel ministre en charge des Affaires européennes.

Štefan Füle, photo: CTKŠtefan Füle, photo: CTK Quand il s’agit d’Union européenne, les choses sont rarement simples en République tchèque. Après l’achèvement du long et difficile processus de ratification du Traité de Lisbonne, un des principaux thèmes politiques de ces derniers jours dans les médias pragois était la nomination du nouveau candidat appelé à remplacer Vladimír Špidla à la Commission européenne.

Malgré l’urgence de la situation, la présidence suédoise de l’UE réclamant que chaque pays membre présente son candidat avant la tenue du sommet extraordinaire de cette semaine, les deux grands partis du pays, le Parti civique démocrate pour la droite et le Parti social-démocrate pour la gauche, étaient incapables de s’entendre sur un profil acceptable pour tous.

Jan Fischer et Zdeněk Tůma, photo: CTKJan Fischer et Zdeněk Tůma, photo: CTK Lundi encore, quatre candidats restaient ainsi en lice : Alexandr Vondra, l’ancien ministre en charge des Affaires européennes lors de la première moitié de la présidence tchèque de l’UE, Vladimír Špidla, l’ancien Premier ministre socialiste actuellement en poste à Bruxelles, Jan Švejnar, économiste bien connu depuis sa candidature à la dernière élection présidentielle, et Zdeněk Tůma, gouverneur de la Banque de République tchèque dont la candidature a été proposée par le Premier ministre indépendant, Jan Fischer.

Mais aucun d’entre eux ne faisant l’unanimité, c’est finalement Štefan Füle qui a été désigné. L’actuel ministre en charge des Affaires européennes est déjà bien connu à Bruxelles pour sa carrière de diplomate. Employé au ministère des Affaires étrangères depuis 1997, Štefan Füle a été notamment ambassadeur en Lituanie puis en Grande-Bretagne. Durant sa mission en Lituanie, il a été le premier responsable politique tchèque à représenter parallèlement les intérêts de l’OTAN. Avant d’intégrer le cabinet d’experts de Jan Fischer en mai dernier suite au renversement du gouvernement de Mirek Topolánek, Štefan Füle avait été pendant plus de trois ans l’ambassadeur et le chef de la mission permanente de la République tchèque auprès de l’OTAN.

La question du commissaire européen résolue, reste désormais à savoir quel sera le portefeuille de celui-ci à Bruxelles. L’actuel commissaire tchèque, Vladimír Špidla, était chargé de l’emploi, des affaires sociales et de l’égalité des chances. Au-delà de la désignation du premier chef de la diplomatie de l’UE, qui découle de l’entrée en vigueur du Traité de Lisbonne, la composition de cette nouvelle Commission européenne devrait être un des enjeux du sommet extraordinaire dont la tenue est programmée ce jeudi ou dimanche.

10-11-2009