Record d'une vente aux enchères à Prague

08-10-2007

Ce week-end, la salle de vente 1er Art Consulting a établi un nouveau record tchèque, lors d'une vente aux enchères d'oeuvres d'art. Le tableau d'un des grands maîtres de l'abstrait tchèque, Frantisek Kupka, a été adjugé à plus de 22 millions de couronnes.

« La dernière offre est de 22 millions 100 000 couronnes pour la deuxième fois, 22 millions 100 000 pour la troisième fois, adjugé au numéro chanceux, le treize. »

La collection de ses derniers est installée au Musée de l'île Kampa, à Prague. Jiri Rybar est le directeur de la salle de vente 1er Art Consulting et il semblait satisfait d'avoir établi un nouveau record, car c'est sa salle qui avait vendu « La composition abstraite », le tableau de Kupka qui détenait le précédent record. Jiri Rybar : Photo: CTKPhoto: CTK Plus de 818 000 euros, c'est ce qu'a payé l'heureux acquéreur du tableau de Frantisek Kupka, intitulé Elévation IV. Un nouveau record de vente a donc été établi, car l'ancien record appartenait à un tableau du même auteur, vendu en mai dernier pour 500 000 euros. Le début de la vente aux enchères était déjà extraordinaire, car le tableau de Kupka était estimé à 12 millions de couronnes. « Elévation IV » a été réalisé en 1938 et fait partie de sa période « d'abstraction pure » des années 1935-1946. Le peintre Frantisek Kupka a vécu la majeure partie de sa vie à Paris et dans sa banlieue. Il est décédé à Puteaux le 24 juin 1957. Pourtant, il revenait de temps en temps dans sa patrie. Ainsi donc, il réalisa, dans les années trente, le projet de la marque du célèbre bouton-pression tchèque Koh-i-noor, une jeune fille en noir et blanc qui porte un bouton-pression à la place d'un oeil. Sous le régime communiste, l'art abstrait n'était pas très bien vu et la première exposition de Kupka dans l'ancienne Tchécoslovaquie n'eut lieu que dix ans après sa mort. Une grande exposition de ses oeuvres eut lieu ensuite en 1998, après la Révolution de velours et le retour de la démocratie dans la Tchéquie indépendante. C'est la Galerie nationale de Prague qui possède le plus d'oeuvres de Kupka, à côté de la collection des époux Mladek.

« Je suis vraiment très heureux, bien que ce tableau ait été estimé à environ 1 million d'euros par les experts étrangers. Tout de même, pour la Tchéquie, nous sommes entièrement satisfaits, c'est un résultat extraordinaire ! »

Il est aussi intéressant d'apprendre que la salle de vente ne comptera que 5 % de taxe supplémentaire sur le prix de vente, alors que la pratique en Tchéquie est de 15 à 20 %. Son directeur s'est refusé à tout commentaire à ce sujet. L'identité du nouveau propriétaire n'a pas non plus été dévoilée.

08-10-2007