Présence tchèque au Salon Musicora à Paris

16-03-2009

La République tchèque, qui est connue dans le monde entier comme créatrice et fabricante d’instruments de musique, veut cette année, du 20 au 22 mars, participer en force à la 24e édition de Musicora à Paris, ce salon où on peut aussi bien rencontrer les simples amateurs de la musique que les professionnels qui représentent leurs œuvres et leurs instruments. En outre, cette année, c’est la section économique de l’Ambassade tchèque en France qui va y ajouter sa petite musique. Jiri Slavíček a téléphoné de Paris.

 « Depuis longtemps, en République tchèque, on répète souvent, aussi bien en Moravie qu’en Bohême, que les Tchèques ont dès leur plus jeune âge un grand amour de la musique. La musique, c’est dans nos gênes, expliquent les parents aux enfants et c’est un peu la même chose que vont tenter de démontrer aux musiciens et aux distributeurs français, cela veut dire à leurs clients potentiels, des représentants et des commerciaux des établissements tchèques présents aussi renommés que Amati, Supraphon et bien d’autres pendant la Musicora à la Porte de Versailles à Paris. Pour bien prouver que, pour les Tchèques, la musique reste toujours une affaire très sérieuse, l’Ambassade tchèque met le 20 mars ses salons d’apparat à la disposition des établissement présents, et pour couronner le tout, la soirée doit se terminer non seulement par le vernissage d’une exposition sur la vie du plus français des créateurs tchèques, Bohuslav Martinů, mais aussi par un concert surprise. »

16-03-2009