Prague à la recherche de sa conception urbanistique

18-01-2011

« Pour la nouvelle Prague » : tel est le titre d’une initiative lancée par les architectes qui ne sont pas indifférents à la transformation que subit la capitale tchèque. Ils déplorent notamment le fait qu’une conception urbanistique manque à la ville et que son développement architectural soit par conséquent assez chaotique. Les architectes sont convaincus qu’il est grand temps de nouer un dialogue entre les architectes, les politiciens et le public, dialogue qui servirait de base pour la conception urbanistique de la capitale.

Alena ŠrámkováAlena Šrámková En effet les rapports entre les architectes et la municipalité ressemblent souvent à un dialogue de sourds. C’est ce que confirme également Alena Šrámková, une des grandes figures de l’architecture tchèque de la seconde moitié du XXe siècle :

« J`espère que tout changement, quel qu’il soit, dans la collaboration entre les architectes et les représentants municipaux sera positif. Aujourd’hui il semble que la municipalité nous ignore complètement et je pense que Prague en souffre. Je le regrette. »

Les signataires de l’appel, parmi lesquels figurent quelques-uns des meilleurs architectes tchèques actuels, estiment qu’il convient d’abord de faire un bilan et une évaluation des projets architecturaux réalisés à Prague entre 1990 et 2010. A leur avis il faut ensuite ouvrir un débat sur l’avenir de la ville avec le grand public et organiser des conférences et workshops sur la stratégie du développement de la ville avec la participation de spécialistes tchèques et étrangers. Selon l’architecte Miroslav Masák, le débat devrait apporter une réponse à une question essentielle :

Miroslav MasákMiroslav Masák « Nous devons nous faire une idée de la signification que Prague pourrait prendre en Europe ou en Europe centrale. A mon avis il est possible de la définir parce que les possibilités dont Prague dispose sont limitées. Elle peut être une excellente destination touristique, ce qu’elle est déjà. Et, en plus de cela, elle peut être aussi un centre d’érudition, centre des sciences et des recherches. »

Les signataires de l’appel se prononcent pour la création d’une commission de spécialistes qui se pencherait sur les principaux projets architecturaux et urbanistiques et les soumettrait à une analyse critique. A leur avis, il faut également fixer les principes fondamentaux du développement de la ville et les règles à respecter. L’architecte Adam Gebrian met l’accent cependant sur la phase préparatoire et la réflexion qui doit précéder la réalisation des projets concrets :

Adam GebrianAdam Gebrian « La société devrait se rendre compte que les architectes ne sont pas là que pour faire des projets de nouvelles maisons mais pour créer le milieu dans lequel nous vivons. Il est donc indispensable que les gens prêtent attention au tout début de ce processus. Ils doivent apprendre à investir de l’argent, du temps, de l’énergie dans la préparation, dans la réflexion sur ce qui doit se faire. C’est pour cela qu’il existe des concours d’architecture conceptuels. Ces concours sont organisés quand vous ne savez pas encore exactement ce que vous voulez et que vous avez besoin de cerner le problème. »

Et Adam Gebrian de constater que les dirigeants politiques tchèques sont extrêmement impatients et cherchent à sauter cette phase préparatoire pour parvenir immédiatement aux résultats. A son avis, les hommes politiques qui décident veulent savoir comment procéder avant même encore de savoir ce qui va se faire.

Quoi qu’il en soit, il est évident que Prague a vraiment besoin d’une conception urbanistique. C’est d’autant plus urgent que de grandes sociétés de bâtiment préparent pour le proche avenir des projets de réhabilitation et de reconstruction de vastes espaces dans les quartiers de Žižkov, de Smíchov et de Karlín.

18-01-2011