Pavel Sporcl ou Le non-conformisme dans la musique classique

20-10-2004

Le jeune violoniste Pavel Sporcl vient de présenter à la presse son nouveau disque.

Pavel SporclPavel Sporcl Pirate des salles de concert, rocker de la musique classique, le plus grand talent de la jeune génération des violonistes tchèques, musicien-combattant - c'est ainsi que la presse caractérise cet enfant terrible de la musique tchèque. Avec son foulard de pirate sur la tête qu'il ne quitte même pas pendant ses prestations scéniques, Pavel Sporcl (né en 1973) joue le rôle de dissident dans le monde sérieux de la musique classique. Grâce à cette image non-conformiste, il peut rivaliser aujourd'hui avec la popularité des stars de la musique pop, ce que ne nuit nullement à ses qualités de musicien et de virtuose. Après les études à l'Académie de musique de Prague et dans des universités prestigieuses aux Etats-Unis, études dirigées entre autres par Itzak Perlmann et Dorothy DeLay, il poursuit aujourd'hui une brillante carrière internationale et collabore avec des musiciens et des orchestres renommés. Malgré sa jeunesse il a donné déjà un récital au festival de Salzbourg, la Mecque de tout les mélomanes.

Pavel Sporcl a présenté lui-même son nouveau disque à Elena Horalkova : "C'est un disque très enflammé avec surtout des compositions du célèbre Italien, Nicolo Paganini. Il s'agit des compositions extrêmement difficiles, très exigeantes quant à la technique. Et il y a aussi une oeuvre du compositeur américain contemporain, David Baker, intitulée Variations ethniques sur un thème de Paganini, oeuvre qui a été enregistrée pour la première fois, donc c'est la première mondiale."

C'est pour la maison Supraphon que Pavel Sporcl a enregistré la majeure partie de ses disques avec notamment des oeuvres de Dvorak, de Tchaïkovski, de Vivaldi et de Piazzola, mais aussi du grand trio de compositeurs tchèques Smetana, Martinu et Janacek. Avec ce disque consacré à Paganini, il lance aussi, publicité oblige, un vidéo-clip. "Jouer les compositions de Paganini est un grand défi pour chaque violoniste, dit-il. On nous apprend depuis l'enfance que Paganini était le plus grand de tous les virtuoses. Ses compositions sont très très difficiles à interpréter. C'est donc un grand honneur, je suis très content d'avoir eu la chance de faire un tel disque. En ce qui concerne la technique du jeu, c'est sans aucun doute le sommet de ma carrière."

20-10-2004