Patinage artistique: la relève pointe le bout de son nez

16-01-2002

Pour écouter cette émission, cliquez ici.

Depuis, et bien que le patinage reste une des activités sportives favorites des Tchèques, la relève s'est avérée bien moins performante et la récolte de médailles quelque peu maigrelette avec une seule, d'argent, conquise par le couple Kovarikova-Novotny, en 1995. Pourtant, à la lumière du palmarès, il apparaît que l'histoire du patinage tchécoslovaque est parsemée de succès et de noms glorieux. Parmi les amoureux de ce sport, qui aura oublié les noms de la légendaire Aja Vrzanova, double championne du monde, à Paris et Londres, au lendemain de la Seconde guerre mondiale, de Ondrej Nepela, champion olympique en 1972, ou encore du couple de danseurs, frère et soeur réunis, Eva et Pavel Roman dans les années 60 ? Et, tout au long des 93 différentes éditions des Championnats d'Europe, ce ne furent pas moins de 45 médailles qui furent glanées, dont 16 d'or.

Cette année, sur les bords du lac Léman, les couleurs tchèques sont plus particulièrement défendues par un jeune au talent prometteur, Tomas Verner, qui se classe, après le programme court, à la dix-septième place. Le plus jeune participant (15 ans!) de la compétition est aussi le premier Tchèque, dans l'histoire des championnats d'Europe, à avoir effectué une triple boucle.

Encore mieux, le couple Katerina Berankova et Otta Dlabola s'est octroyé, après un programme court sans fautes, une cinquième place qui lui laisse, avant le programme libre, tout espoir pour une éventuelle médaille. Katerina s'est d'ailleurs réjouie de l'exécution de leur programme et d'un classement provisoire formidable, même si, s'est-elle empressée d'ajouter, rien n'est encore acquis. Le meilleur résultat enregistré par le couple tchèque en championnat d'Europe étant une septième place, en 1999, il est permis de croire que le programme libre confirmera leurs progrès encourageants effectués avant les jeux olympiques.

16-01-2002