Obama tente de rassurer la nouvelle Europe avant de quitter Prague

09-04-2010

L’avion Air Force One, avec à son bord le président américain, a décollé vendredi matin un peu avant 11h de l’aéroport de Prague. Juste avant, Barack Obama a rencontré le président Klaus le premier ministre Jan Fischer, qui avait également participé au dîner organisé jeudi soir avec une dizaine d’autres dirigeants de pays d’Europe centrale et orientale, réunis à la résidence de l’ambassade des Etats-Unis.

Barack Obama et Václav Klaus, photo: CTKBarack Obama et Václav Klaus, photo: CTK Les chefs d’Etat et de gouvernement de onze pays membres de l’OTAN ont participé à ce dîner. Outre la République tchèque étaient représentés les trois pays baltes, la Croatie, la Pologne, la Slovénie, la Slovaquie, la Hongrie, la Roumanie et la Bulgarie. Ces deux derniers pays sont des candidats potentiels à l’accueil d’éléments d’un futur système antimissile américain en Europe, différent de celui planifié par l’administration Bush - qui prévoyait notamment l’installation d’un radar sur le sol tchèque - et qui serait cette fois réalisé dans le cadre de l’OTAN.

Juste après ce dîner, le premier ministre tchèque Jan Fischer a fait un compte-rendu à la presse :

Jan Fischer, photo: CTKJan Fischer, photo: CTK « Ce fut avant tout l’occasion pour le président américain de nous assurer que nous faisons partie de l’espace transatlantique, qu’il a caractérisé comme quelque chose favorisant l’échange de valeurs communes et qui donne des responsabilités à chacun pour défendre ces valeurs. Parmi les thèmes de ce dîner figuraient l’OTAN, avec la préparation d’un nouveau concept stratégique et l’Afghanistan, une priorité pour les Etats-Unis et pour l’OTAN. Dans cette discussion, les participations des différents pays ont été appréciées, y compris celle de la République tchèque. Evidemment autour de la table nous avons aussi discuté des difficultés à convaincre les opinions publiques de soutenir les projets des différents gouvernements de renforcer leur engagement en Afghanistan. »

Nous reviendrons sur ce dîner entre Américains et Européens dans un entretien avec l’universitaire français Christian Lequesne.

Barack Obama, photo: CTKBarack Obama, photo: CTK Juste avant de repartir à Washington, le président Obama a présenté le futur ambassadeur américain à Vaclav Klaus. Son nom n’a pas encore été rendu public. Le poste d’ambassadeur des Etats-Unis en République tchèque est vacant depuis plus d’un an.

A noter que Vaclav Klaus a indiqué vendredi que les deux présidents, russe et américain, avaient évoqué à Prague l'intérêt des sociétés de leurs pays pour la construction de nouveaux réacteurs de la centrale nucléaire tchèque de Temelín.

09-04-2010