Littérature : Pierre Michon reçoit à Prague le Prix Franz Kafka

23-10-2019

Pierre Michon a reçu mardi à l’ancien Hôtel de ville de Prague le Prix Franz Kafka, prix littéraire international remis chaque année à un auteur pour l’ensemble de son œuvre par la Franz Kafka Society (Společnost Franze Kafky) en collaboration avec la municipalité de la capitale tchèque.

Pierre Michon, photo: ČTK/ Kateřina ŠulováPierre Michon, photo: ČTK/ Kateřina Šulová

Pierre Michon : « Je suis à la fois heureux et effrayé de recevoir ce prix. D’abord parce que c’est dans la ville de Prague que vous me le remettez. Je ne suis jamais venu à Prague. Je ne la connais à ce jour que par une littérature populaire, dont elle est le théâtre. Une littérature qui en a fait pour moi, pour mon imagination, une ville de mystère, d’effroi, de miracles, de misère. Une métropole kabbalistique, illuminée d’une aura de savoirs obscurs. »

Le prix Franz Kafka, une statuette en bronze à l’effigie de Franz Kafka assortie d’une récompense de 10 000 dollars, est décerné depuis 2001 par un jury international à un auteur dont l’œuvre dénote une certaine influence issue de celle du célèbre auteur né à Prague en 1883.

Photo: FolioPhoto: Folio Pierre Michon : « Prague, c’est aussi le nom de la littérature la plus pure – le diamant. C’est Le Procès de Kafka, qui dessine minutieusement le plan de ses rues pour y traquer et mettre à mort Joseph K. et ce plan est un chemin de croix, la croix d’un personnage, fictif certes, mais qui ressemble beaucoup à Franz Kafka, à un écrivain donc. »

Né en 1945, Pierre Michon a publié à 38 ans son premier livre, "Vies minuscules", pour lequel lui a été décerné le Prix France Culture en 1984. Il a reçu ensuite en 1997 le prix Louis Guilloux pour "La grande beune", en 2002 le prix Décembre pour "Abbés" et "Corps du roi", en 2009 le grand prix du roman de l'Académie française pour "Les Onze" et en 2015 le prix Marguerite Yourcenar pour l'ensemble de son œuvre.

En bonne compagnie

Parmi les lauréats du Prix Franz Kafka figurent notamment Philip Roth, Václav Havel, Margaret Atwood ou Haruki Murakami.

Pierre Michon : « C’est peut-être le premier qui a reçu ce Prix Kafka qui m’impressionne le plus, Philip Roth. Václav Havel, je connais peu, je l’ai lu à l’époque où il était président mais je connais très peu. Il y a aussi le nouveau Prix Nobel, Peter Handke, quelqu’un que j’aime beaucoup. Murakami aussi, c’est pas mal, c’est du ‘page-turner’. J’en ai lu beaucoup en période de dépression, ça se lit très bien Murakami. C’est assez extraordinaire. »

Plusieurs des lauréats du Prix Kafka, dont Elfriede Jelinek, Peter Handke et Harold Pinter, ont ensuite reçu le Prix Nobel de littérature, c’est ce qui vous attend également ?

Pierre Michon : « L’année prochaine je pense… (rires) »

Un Cahier de L'Herne, prestigieuse collection française de grandes monographies, a été consacré en 2017 à Pierre Michon, qui a incarné la même année l’écrivain Michel Tournier dans le film Barbara pour son premier rôle au cinéma.

23-10-2019