Ligue Europa : pour Plzeň, un retour qui promet du spectacle

16-02-2018

Dernière équipe tchèque encore en lice dans les compétitions européennes, et de retour à la compétition après deux mois et demi de trêve hivernale, le Viktoria Plzeň a ramené un résultat nul (1-1) de son déplacement à Belgrade contre le Partizan, jeudi soir, en seizième de finale aller de la Ligue Europa. Prometteur dans l’optique du match retour en Bohême de l’Ouest.

Milan Mitrovic (à gauche), photo: ČTKMilan Mitrovic (à gauche), photo: ČTK Lorsque Radim Řezník a inscrit, d’une tête bien placée, le but égalisateur à la 81e minute, les supporters du Viktoria et le commentateur de la Télévision tchèque ont enfin pu exulter. Ce but à l’extérieur, qui compte double en cas d’égalité sur l’ensemble de la confrontation aller-retour, si important dans les joutes européennes, leur permet d’envisager relativement sereinement le match retour à domicile jeudi prochain. A contrario, les joueurs du Partizan Belgrade pourront regretter leur manque de vigilance et l’expulsion tardive de leur défenseur central Milan Mitrovic.

Pourtant, le match avait bien commencé pour le Partizan. Dans une première période sans but, les Belgradois se sont procuré les meilleures occasions. Il aura fallu attendre la 58e minute pour que l’une d’entre elles se concrétise en ouverture du score. L’entraîneur de Plzeň, Pavel Vrba s’est réjoui de la réaction de ses joueurs pour cette entrée en matière en 2018 :

Partizan - Viktoria Plzeň, photo: ČTKPartizan - Viktoria Plzeň, photo: ČTK « C’est un solide résultat. Marquer à l’extérieur et ne pas perdre est toujours positif en coupes d’Europe. C’était notre premier match officiel depuis deux mois et demi et cela s’est vu à certains moments, où nous avons été moins bien avec pas mal d’imprécisions et de pertes de balle. Malgré tout, je pense que c’est un résultat équitable, car nous avons bien réagi après le but encaissé. Nous avons trouvé les ressources nécessaires pour améliorer notre qualité de jeu et égaliser. Nous avons même eu d’autres occasions pour gagner en fin de match et notre deuxième mi-temps a été encourageante, car elle a été bien meilleure que la première. »

Ce sont toutefois très probablement deux mi-temps de la même intensité dont Plzeň aura besoin devant son public de la Doosan Arena la semaine prochaine s’il entend accéder, pour la deuxième fois de son histoire, aux huitièmes de finale de la Ligue Europa.

16-02-2018