L'Europe se mobilise contre le changement climatique

08-06-2006

« Le changement climatique : vous pouvez le maîtriser. Economisez l'énergie. Recyclez. Marchez. » C'est avec ce slogan que la Commission européenne a lancé une campagne de sensibilisation au changement climatique. La République tchèque s'est jointe officiellement à cette initiative, ce lundi, lorsque la campagne a été présentée à la presse par le ministre tchèque de l'Environnement Libor Ambrozek et plusieurs spécialistes de cette problématique.

Photo: Commission européennePhoto: Commission européenne L'objectif principal de la campagne est de démontrer que chaque individu pourrait contribuer par son comportement à diminuer les émissions de gaz à effet de serre. C'est ce qu'explique Ladislav Miko de la Direction générale de l'environnement de la Commission européenne.

« Rien que les voitures et la consommation de l'énergie par les foyers contribuent aux émissions de gaz à effet de serre dans les pays de l'Union européenne à un taux de 25 %. Nous aimerions donc motiver par cette campagne chaque individu, chaque citoyen de l'Union européenne, à se joindre personnellement à la lutte contre le changement climatique. Nous voulons démontrer que la contribution personnelle de chacun de nous est très importante. »

Des informations complètes sur les possibilités de chacun de nous figurent sur le site Internet de la campagne qui fournit aussi une cinquantaine de conseils sur la manière de réduire les émissions de gaz, par exemple baisser le chauffage de 1 degré (jusqu'à 10% d'économies d'énergie), utiliser des ampoules spéciales, éviter de laisser en mode « veille » les téléviseurs, installations stéréo et ordinateurs, etc. Selon le ministre tchèque de l'Environnement Libor Ambrozek, il faut bien sûr exercer une pression dans ce sens aussi sur les grands consommateurs d'énergie :

Le ministre de l'Environnement Libor AmbrozekLe ministre de l'Environnement Libor Ambrozek «Evidemment l'objectif de l'Union européenne et de la République tchèque est de réduire les émissions du gaz à effet de serre dans l'énergétique, dans les transports. C'est pourquoi on prépare des plans d'allocation, on discute de l'introduction du péage lors de la préparation des lois sur les transports, on soutient les chemins de fer. Mais ce qui est important, c'est aussi ce message pour les gens qui leur dit qu'ils peuvent contribuer eux-mêmes. Il m'arrive parfois de rencontrer les gens doutant qu'un simple individu puisse influencer l'environnement. Mais aujourd'hui, c'est le contraire qui est vrai. Notre législation permet un plus grand engagement des individus et des initiatives civiques dans cette problématique, mais ils peuvent influencer l'environnement aussi par leur comportement et c'est également l'objectif de la campagne de sensibilisation au changement climatique. »

08-06-2006