Les Tchèques ont commémoré, en Normandie, le 75e anniversaire du Débarquement

06-06-2019

La France et ses alliés ont célébré, ce jeudi 6 juin, le souvenir du Débarquement et de la bataille de Normandie. Des dirigeants politiques, mais aussi des amateurs d’histoire venus du monde entier, y compris de République tchèque, ont rendu hommage aux plus de 150 000 soldats alliés qui ont débarqué, le Jour J, sur les plages normandes dans le cadre de l’opération Overlord. Celle-ci a été surveillée par des pilotes tchèques et slovaques.

Les célébrations du Débarquement allié du 6 juin 1944, photo: AP Photo/Thibault CamusLes célébrations du Débarquement allié du 6 juin 1944, photo: AP Photo/Thibault Camus Une centaine de Tchèques ont assisté, comme simples spectateurs, aux célébrations du Débarquement allié du 6 juin 1944 qui a représenté le tournant majeur de la Seconde Guerre mondiale.

« Au cimetière de Colleville-sur-Mer, j‘ai rencontré des dizaines de mes concitoyens venus de tous les coins de la République tchèque », a rapporté le correspondant de la Télévision tchèque en France, Jan Šmíd. Son confrère de la Radio tchèque, Martin Balucha a rencontré les passionnés d’histoire du Military Car Club de Plzeň, en Bohême de l’Ouest. Avec une quarantaine de véhicules historiques transportés depuis la Tchéquie à bord de trois camions, ils ont campé à proximité de la fameuse plage Omaha Beach, celle qui a provoqué le plus lourd bilan des pertes du Jour J.

Installés au camping Portland, les amateurs d’histoire de Plzeň ont hissé tous les matins, le drapeau tchèque. Rudolf Bayer, le président du Military Car Club, participe aux célébrations du Débarquement allié pour la quatrième fois :

« C’est magnifique. On peut voir partout des voitures militaires et des gens habillés en uniformes d’époque. C’est vraiment une ambiance exceptionnelle. Nous sommes survolés par des Hercules et des Chinook, on assiste aussi à des exercices des Américains et des Anglais qui se préparent aux célébrations. Il y a tout le temps quelque chose d’intéressant à voir. »

Les commémorations ont débuté ce mercredi avec une cérémonie britannique à Portsmouth, photo: ČTK/AP/Jack HillLes commémorations ont débuté ce mercredi avec une cérémonie britannique à Portsmouth, photo: ČTK/AP/Jack Hill Les commémorations ont débuté ce mercredi avec une cérémonie britannique à Portsmouth, en présence d’Emmanuel Macron, de la reine Elisabeth II, de Donald Trump et d’autres chefs d’Etat et de gouvernement. Parmi eux, le Premier ministre tchèque Andrej Babiš. Au cimetière de Chichester, il a rendu hommage à une dizaine de pilotes tchécoslovaques, membres de la RAF britannique, qui ont péri au cours des préparatifs du Débarquement de Normandie. D’autres pilotes ont participé directement à l’opération, en assurant la couverture aérienne des forces d’invasion. Il y a cinq ans, à l’occasion du 70e anniversaire du Débarquement, l’historien Eduard Stehlík expliquait sur Radio Prague les raisons de cette participation plutôt faible des Tchécoslovaques à l’opération Overlord :

Les célébrations du Débarquement allié du 6 juin 1944, photo: AP Photo/David VincentLes célébrations du Débarquement allié du 6 juin 1944, photo: AP Photo/David Vincent « Effectivement, aucune unité de l’armée tchécoslovaque, et je pense là aux unités de terre de notre brigade blindée en Grande-Bretagne, n’a participé à la première vague d’invasion du continent. Cela ne signifie pas que les Alliés n’avaient pas confiance en nos soldats ou qu’ils étaient moins bons que les autres. En fait, cette brigade avait des effectifs limités, et en cas de pertes importantes dans les combats, il n’y aurait pas eu d’autres Tchèques et Slovaques pour remplacer les soldats morts. La brigade a donc été affectée à une autre plus tardive : le siège du port de Dunkerque. »

Une plaque commémorative en hommage aux soldats tchécoslovaques qui ont participé aux combats en Normandie sera dévoilée ce vendredi au Musée du Débarquement d’Arromanches.

Les célébrations du Débarquement allié du 6 juin 1944, photo: AP Photo/Thibault CamusLes célébrations du Débarquement allié du 6 juin 1944, photo: AP Photo/Thibault Camus
06-06-2019