Les succès de "Most", court métrage tchéco-américain

29-01-2004

Mercredi, nous avons parlé, dans cette émission, du film tchèque, Zelary, nominé aux Oscars. Il faut ajouter, cependant, que ce film n'est pas le seul candidat tchèque à ce prix prestigieux.

'Most' - Vladimir Javorsky'Most' - Vladimir Javorsky Parmi les cinq films nominés par l'Académie du cinéma américain, dans la catégorie des courts métrages, il y a aussi le film tchéco-américain intitulé Most (Le pont). Le film a été tourné en langue tchèque et avec les comédiens tchèques par le réalisateur américain Bobby Garabedian. Jusqu'à présent Bobby Garabedian faisait surtout des clips vidéo et des spots de publicité et c'est donc son début dans le cinéma de fiction. Le scénario a été écrit par le producteur Billy Zabka. La première mondiale de Most a déjà eu lieu, l'année dernière, au Sundance festival, fondé par Robert Redford pour soutenir le cinéma d'auteur et les cinéastes débutants. Depuis sa première, ce court métrage ne cesse de ramasser des grands prix à des festivals de par le monde. Il a été primé, entre autres, au Heartland Film Festival, au Palm Spring International Festival de courts métrages etc. Il raconte l'histoire dramatique d'un père qui est obligé par les circonstances de choisir entre le devoir et l'amour.

La distribution du film est tchèque. Le rôle principal a été confié à l'acteur du Théâtre national de Prague, Vladimir Javorsky, et les autres rôles sont campés par Ladislav Ondrej, Linda Rybova, Klara Issova et Ester Geisslerova. Bien que le film ait été tourné à Prague et dans la ville de Szczecin en Pologne, pour le public tchèque ce sera une découverte. En Tchéquie, il ne sera distribué dans les salles qu'au mois de mars. C'est avec un retard considérable que le public tchèque aura donc finalement la possibilité de voir cette oeuvre caractérisée par la critique américaine, dit-on, comme "un court long métrage".

29-01-2004