Les ministres de l’Intérieur et de la Justice des Vingt-sept en réunion à Prague

15-01-2009

Au début de la présidence de l’UE par la Tchéquie, Prague avait accueilli les commissaires européens. Mais la première vraiment grande réunion dans le cadre de cette présidence est la rencontre des ministres de l’Intérieur et de la Justice, ces jeudi et vendredi dans la capitale tchèque.

Ivan Langer avec Michelle Alliot-Marie, photo: CTKIvan Langer avec Michelle Alliot-Marie, photo: CTK C’est le véritable « baptême du feu » pour le Centre des congrès pragois où auront lieu toutes les grandes réunions des institutions européennes pendant la présidence tchèque. Jeudi, ce sont les ministres de l’Intérieur qui y sont réunis pour examiner plusieurs thèmes importants. C’est le ministre tchèque de l’Intérieur, Ivan Langer qui préside la réunion. Quels sont les sujets abordés par celle-ci. On écoute Ivan Langer :

« L’objectif de la rencontre est de présenter les trois priorités tchèques pour les six prochains mois. Ce sont les suivantes : l’utilisation des technologies informatiques de communication dans le domaine de la sécurité, l’amélioration de la protection des enfants et la politique rationnelle de la lutte contre la drogue. En plus de cela, nous examinerons une quatrième priorité tchèque : la solution de la situation relativement grave en ce qui concerne l’avenir du système d’information de deuxième génération de l’espace Schengen. »

Le centre des congrès, photo: CTKLe centre des congrès, photo: CTK Vendredi, ce seront les ministres de la Justice qui seront réunis au Centre des congrès. D’après la porte-parole du ministère tchèque, Petra Střitecká, ils seront plus nombreux que leurs collègues de l’Intérieur : en tout, 38 ministres et représentants des institutions européennes. Les représentants d’autres pays qui ne sont pas membres de l’Union européenne sont aussi présents à Prague, comme ceux de la Croatie, de la Macédoine, de la Turquie et ceux de l’Association européenne de libre échange, la Suisse, l’Islande, la Norvège et le Lichtenstein. Comme toujours, dans le cas de grandes réunions internationales, la sécurité est capitale. Les 420 participants officiels à cette réunion sont sous la protection de plus de 500 policiers qui ont créé un cordon de sécurité tout autour de Centre des congrès et la circulation automobile est quelque peu perturbée dans les environs, ce qui ne plaît pas à certains habitants de la localité. Le ministre de l’Intérieur, Ivan Langer, a cependant tenu à préciser que les autorités tchèques ont tout fait pour trouver un équilibre équitable entre la nécessité d’assurer la sécurité des participants à la réunion et la volonté de ne perturber qu’au minimum la vie quotidienne des Pragois.

15-01-2009