Le taux de chômage en République tchèque au-dessous de 10 %

12-05-2010

Le taux de chômage en République tchèque est en baisse. Se situant autour de 9,2% au mois d’avril, ce qui représente plus d’un demi-million de demandeurs d’emploi, il a connu une baisse de 0,5% par rapport au mois précédent. Cette tendance s’est manifestée dans toutes les régions du pays, sauf à Prague qui peut toutefois se targuer d’un taux de chômage très bas, dont la moyenne ne dépasse pas les 4%.

Le taux de chômage demeure le plus élevé dans le nord de la Bohême, dans les villes telles que Most et Děčín où il varie autour de 16%, tout comme dans le nord de la Moravie, les villes de Bruntál et de Jeseník étant les plus touchées.

Pour les experts, les derniers chiffres publiés par le ministère du Travail et des Affaires sociales témoignent de ce que l’économie tchèque reprend un nouveau souffle. L’analyste Petr Dufek de la banque ČSOB :

« Ces données montrent que le marché du travail a tendance à se stabiliser. Non seulement les firmes embauchent des gens pour des travaux saisonniers, mais on constate aussi que les gens reprennent souvent leurs professions initiales, conformément à la croissance des commandes. A la fin de cette année, le taux de chômage ne sera pas supérieur à 10 % et c’est un constat très positif. On peut croire que le marché du travail continuera à bien se porter. »

Les travaux saisonniers, la relance industrielle, ainsi que la politique active de l’emploi seraient les principaux moteurs de cette situation. L’analyste Tomáš Volf estime pour sa part que c’est la relance des économies occidentales qui a aussi un impact positif sur la situation en République tchèque :

« La demande en consommation à l’étranger s’accroît, ce qui est d’une grande importance pour notre économie nationale qui est orientée vers les exportations. Le nombre de commandes dans le pays et à l’étranger augmente et de ce fait les firmes embauchent de la main d’œuvre ».

L’heure est donc à l’optimisme, d’autant plus que la tendance du taux de chômage en République tchèque a été à la baisse ces trois derniers mois.

12-05-2010