Le secteur de l'énergie, principal sujet de la visite du chef du gouvernement tchèque à Paris

10-02-2011

Le Premier ministre tchèque, Petr Nečas, est à Paris pour deux jours en cette fin de semaine. Juste avant son arrivée, Radio Prague a joint par téléphone l’ambassadeur tchèque en poste dans la capitale française, Marie Chatardová, qui a d’abord parlé du programme de cette visite :

Marie ChatardováMarie Chatardová « Il s’agit du Premier déplacement à l’étranger du Premier ministre Petr Nečas dans un pays qui n’est pas voisin de la République tchèque, ce qui est très important à souligner. Juste après son arrivée jeudi il sera reçu par son homologue français François Fillon afin de signer un plan d’action dans le cadre du Partenariat stratégique. Le soir, il doit participer à un dîner-débat organisé par L’Institut français des relations internationales (IFRI). Vendredi il y a plusieurs rencontres prévues, comme avec M. Abdou Diouf, Secrétaire général de la Francophonie, avec également des acteurs de la vie économique. Le programme de la visite se termine par un entretien avec M. Nicolas Sarkozy, président de la République française. »

Quels sont les principaux thèmes que le Premier ministre tchèque devrait aborder avec MM. Fillon et Sarkozy ?

Petr Nečas, photo: CTKPetr Nečas, photo: CTK « Je pense que les chefs de gouvernement vont surtout discuter du plan d’action et de ses points les plus significatifs comme la coopération dans le secteur de l’énergie, mais aussi dans d’autres secteurs comme la recherche, l’éducation, les échanges commerciaux, etc. Et puis évidemment tous les sujets qui concernent l’UE comme la gouvernance économique et la PAC. Avec le président de la République, il y aura d’autres sujets qui concernent la politique étrangère au sens plus large, mais aussi les sujets bilatéraux, surtout le secteur de l’énergie.»

Le secteur de l’énergie est désormais important dans les relations entre Prague et Paris... Il semble que la presse française s’intéresse à cette visite, avec notamment un entretien avec Petr Nečas à paraître dans Le Figaro. Qu’est ce qui intéresse le plus les médias français ? C’est cet appel d’offre très important concernant les travaux dans la centrale nucléaire tchèque de Temelín, avec la société français Areva parmi les principaux candidats ?

 « Oui, tout à fait. Les médias français, comme la plupart des médias dans le monde, s’intéressent aux informations actuelles et l’appel d’offres concernant Temelín est une des actualités… Mais il y a aussi nos réformes économiques, qui doivent mener à l’équilibre du budget en 2016. Il y aura sans doute d’autres questions posées par les journalistes français et je pourrai vous en dire plus dans deux jours. »

10-02-2011