Le Saint-Martin nouveau est arrivé

11-11-2008

Une tradition similaire à l’arrivée du Beaujolais nouveau existe depuis longtemps en Moravie du sud et après être tombé aux oubliettes, elle vit une renaissance: C’est le 11 novembre, à la Saint Martin, que les vignerons percent les tonneaux et procèdent à la première dégustation du vin jeune du terroir morave.

Photo: CTKPhoto: CTK Pour soutenir et raviver la tradition et promouvoir les vins jeunes moraves, le Fonds national des viticulteurs a enregistré l’appellation du vin de la Saint-Martin comme une marque déposée. Les bouteilles de ce vin sont reconnaissables par l’emblème de saint Martin montant son cheval blanc sur l’étiquette. Car un vieux proverbe dit que saint Martin arrive sur son cheval blanc, c’est-à-dire que la première neige tombe ce jour-ci. Le vin de la Saint-Martin peut être produit uniquement à base des cépages précoces qui mûrissent les premiers dans nos conditions : il s’agit le plus souvent de Muller Thurgau, et de Veltliner rouge pour les blancs, et de Portugal bleu et Saint-Laurent pour les vins rosés et rouges.

Les bouteilles du vin nouveau ne peuvent être ouvertes avant le 11 novembre et, cette année, elles arrivent sur le marché en un nombre record de 800 000 bouteilles, soit le double par rapport à l’année précédente. Le vin jeune de la Saint-Martin est dégusté dans des centaines de vinothèques et bars à vin, avant d’être mis en vente dans des supermarchés et des restaurants. Les célébrations spéciales sont organisées le 11 novembre à Brno, Uherské Hradiště et Čejkovice. Jaroslav Makovec, directeur du Fonds des viticulteurs, est le coordinateur de cette fête :

Photo: CTKPhoto: CTK « C’est justement une campagne de communication, une présentation commune de ce vin qui permet aux vignerons d’offrir ce vin aux fournisseurs et à une large clientèle. Nous voulons non seulement faire une bonne campagne de communication, mais nous souhaitons, surtout, que les gens se réjouissent à l’avance à l’arrivée du vin nouveau et surtout qu’ils participent nombreux aux dégustations du nouveau millésime. La marque déposée de Saint-Martin attire leur curiosité et c’est ce qui nous fait énormément plaisir. Car notre but est d’offrir au consommateur un vin jeune et frais, mais avec une garantie de qualité que ce sera vraiment un très bon vin. »

Le vin de la Saint-Martin jouit d’un intérêt croissant des vignerons: cette année, 86 producteurs ont demandé l’attribution de la marque déposée. Bien que la Tchéquie soit une puissance de la bière, le vin, en général, se porte bien et sa consommation augmente : de 12 litres par personne par an, en 1993, à 17 litres actuellement. Ainsi, elle se rapproche, petit à petit, de la consommation moyenne en Europe, qui se situe entre 25 et 32 litres.

11-11-2008