Le projet de restauration du Musée national de Prague

Pour la première fois le Musée national de Prague a présenté à la presse le projet de sa rénovation. Si tout va bien, le musée sera fermé au public en juin 2011 et les travaux commenceront en décembre de la même année. La fin des travaux à l’issue d’une restauration à fond est prévue pour juin 2015.

Photo: www.nm.czPhoto: www.nm.cz La silhouette Néo-Renaissance du Musée national domine la Place Venceslas au centre de Prague. Selon le directeur actuel du musée Michal Lukeš le musée construit par l’architecte Josef Schulz à la fin du XIXe siècle n’a pratiquement jamais subi une véritable restauration :

« Pratiquement depuis son inauguration le bâtiment du musée n’a pas été restauré, mais au contraire il était souvent endommagé et cela par les armées étrangères ou par des explosions souterraines lors de la construction du métro dans cet endroit. »

Michal Lukeš (à droite), photo: CTKMichal Lukeš (à droite), photo: CTK Toujours selon Michal Lukeš l’objectif des travaux qui commenceront l’année prochaine sera de moderniser le vieux bâtiment de la Place Venceslas sans lui ôter son caractère d’époque :

« Nous élargissons l’espace du musée et donnons au bâtiment plus de lumière. Et nous créons dans le bâtiment des espaces intéressants non seulement pour les expositions mais aussi pour permettre au musée de mieux communiquer avec le visiteur. »

Photo: CTKPhoto: CTK Le bâtiment historique de la place Venceslas doit être relié par un tunnel avec l’édifice de l’ancienne Assemblée fédérale tchécoslovaque situé dans la proximité et qui fait désormais également partie du Musée national. Les parois du tunnel serviront d’écrans pour des projections vidéo. Les espaces d’expositions seront considérablement élargis et atteindront 11 300 mètres carrés. Selon l’architecte Zdeněk Žilka tous ces changements et toutes ces techniques sophistiquées doivent respecter cependant les intentions des architectes du XIXe siècle :

Photo: CTKPhoto: CTK « Les nouvelles installations techniques que nous désirons réaliser dans le bâtiment doivent être conçues de façon à ne jamais éclipser le caractère historique du musée.»

Les deux cours du musée qui servent actuellement de terrain de stationnement et de débarras changeront de rôle et d’aspect. Elles abriteront des expositions temporaires, des vernissages et des concerts. Si tout va bien, le Musée national s’ouvrira au public dans la première moitié de l’année 2016.