Le pape Benoît XVI veut encourager les Tchèques à la foi

25-09-2009

Benoît XVI est le deuxième pape à se rendre en République tchèque. Son prédécesseur, Jean-Paul II, avait visité le pays à trois reprises. Mémorable reste notamment son premier séjour en avril 1990, en pleine euphorie post-communiste.

« Benoît XVI n’est pas un homme des médias, ses paroles sont plus sporadiques, mais elles sont en revanche très fortes » : C’est ce qu’a rappelé à la veille de la venue du pape à Prague l’évêque Václav Malý, un des principaux organisateurs de cette visite. Une visite qui est pourtant assez largement médiatisée et à laquelle une chaîne de la TV publique consacrera pendant les trois prochains jours des programmes spéciaux avec des retransmissions en direct.

Encourager la population tchèque à la foi : tel est le message principal du voyage du pape dans une Tchéquie associée à l’image stéréotypée de « pays d’athées ». Václav Malý précise :

« En ce qui concerne le contenu spirituel de cette visite, la conférence épiscopale tchèque a proposé trois thèmes définis par les mots: foi, espoir et amour. Nous nous attendons à ce qu’un encouragement soit donné aux fidèles, et, dans le même temps, à ce qu’une inspiration soit adressée à tous ceux qui tâtonnent et qui désirent trouver un encrage spirituel. Nous avons tous besoin d’un espoir, surtout aujourd’hui, au moment de la crise économique.»

Photo: CTKPhoto: CTK Prague, Brno et Stará Boleslav, telles sont les trois escales du séjour de trois jours du Souverain pontife en République tchèque qui se veut en tout premier lieu « pastoral », mais pendant lequel des thèmes plus « séculiers » devraient être également évoqués, parmi lesquels notamment la chute des régimes communistes, il y a vingt ans, ou les enjeux européens.

Le pape va-t-il prononcer, aussi, deux ou trois mots en tchèque ? Une question qui peut préoccuper tous les fidèles qui assisteront aux deux grandes messes que Benoît XVI célébrera en latin.

25-09-2009