Le Palais Buquoy a ouvert grand ses portes

19-09-2005

Ce dimanche les Pragois et les touristes dans la capitale tchèque ont eu l'occasion de visiter deux monuments baroques normalement inaccessibles - le Palais Buquoy, siège de l'Ambassade de France, et le Palais Nostic qui abrite le ministère de la Culture. Parmi les visiteurs du palais Buquoy il y avait aussi Vaclav Richter.

Le Palais Buquoy, photo: CTKLe Palais Buquoy, photo: CTK Dès le matin, une longue queue de Pragois et de touristes serpentait la place devant la porte de l'Ambassade de France. On attendait docilement pendant une demi-heure pour voir les intérieurs d'un des plus beaux palais pragois construit entre 1736 et 1748.

L'Ambassadeur de France, Joël de Zorzi, ne cachait pas sa satisfaction: "C'est une invasion qui nous fait tout à fait plaisir. Je vois l'immense succès, je vois aussi que la météo est de notre côté, ce qui permet aux Pragois d'attendre dans la queue, malheureusement, parce que vous avez vu l'affluence. Nous sommes particulièrement heureux de l'intérêt manifesté par les Pragois pour le palais Buquoy qui est notre patrimoine commun."

Et qu'est-ce que les visiteurs ont pu voir ? Une question pour Didier Montagné, directeur de l'Institut français de Prague :"Ils peuvent tout voir, on a préparé pour eux une déambulation libre avec un guide de visite, et donc ils peuvent prendre leur temps, passer dans tous les salons, et même dans le jardin ; on a installé une sculpture contemporaine. Comme toujours, les Journées du patrimoine reposent sur une sorte de curiosité que l'on permet et donc l'intérêt est très très grand d'aller voir les choses habituellement secrètes. Voilà l'intérêt de la chose."

On a admiré la suite des salons, l'escalier d'honneur, le salon où avait joué Mozart, mais on voulait voir surtout la grande salle à manger où, en 1989, donc encore sous le régime communiste, le président François Mitterand avait reçu plusieurs dissidents tchécoslovaques dont Vaclav Havel. Une surprise attendait les visiteurs dans le jardin. Joël de Zorzi : "Dans le jardin c'est une exposition d'art contemporain. Nous avons voulu effectivement profiter de l'occasion qui permet de découvrir un palais avec toute son histoire depuis plusieurs siècles et de pouvoir donner aussi une image de modernité. Donc, il y dans le jardin une exposition du plasticien Didier Marcel qui nous est prêtée par le Fond régional d'art contemporain de Bourgogne. Il y a également à cette occasion un groupe de danseurs de Marie Kinski qui, toutes les heures, fait des figures libres de danse contemporaine, ainsi qu'un DJ qui choisit la musique pour distraire les visiteurs."

Le Palais Buquoy, photo: CTKLe Palais Buquoy, photo: CTK Finalement ils ont été 3655 à visiter le Palais Buquoy, dans la majorité des Pragois, mais aussi des touristes étrangers dont ce Français venu de Provence : "C'est une bonne impression de pouvoir pénétrer dans les trésors des Républiques française et tchèque, je trouve que c'est sympa. On a l'impression de découvrir les choses qui ne sont jamais visibles pour le commun des mortels. Cela fait revivre un petit moment d'histoire aussi, le XVIIIe siècle et puis des choses plus récentes qui nous touchent, Tchèques et Français. J'imagine le petit déjeuner de Vaclav Havel dans la salle à manger qu'on a vue. Il y a toute une histoire qu'on peut imaginer et c'est assez émouvant."

En général on était donc très contents. C'est l'installation dans le jardin du palais qui a suscité le plus de commentaires :

"C'est très bien, j'étais surtout curieux de voir la salle du petit déjeuner et je suis donc content. J'ai bien aimé aussi l'installation dans le jardin. Je trouve que c'est une bonne idée et que cela donne une très bonne impression. Ma femme, elle, ne l'a pas tellement appréciée, mais les goûts et les couleurs ne se discutent pas. A mon avis, cela complète le jardin d'une belle façon."

"En fait je suis arrivée tout à fait par hasard. Je voyais les gens qui faisaient la queue. Je ne connais pas du tout Prague. Je travaille pour un festival qui a eu lieu pendant quatre jours. Et du coup, j'ai vu les gens attendre et comme je suis disciplinée j'ai attendu et effectivement, c'est des jolies pièces. C'est une bonne occasion pour nous de voir un intérieur qu'on ne voit jamais. Voilà, c'est quelque chose de très majestueux, et avec le mélange très contemporain du jardin, je trouve cela très intéressant. Grâce à la musique et le DJ le lieu est très paisible et très agréable. Donc merci pour la visite."

19-09-2005