Le festival Ostrava Kamera Oko rend hommage à Hélène Louvart, directrice de la photographie

25-09-2013

Dans le monde, très peu de festivals sont consacrés à la caméra. En République tchèque, il y en a un seul. Il s’appelle Ostrava Kamera Oko et débute ce vendredi dans la ville silésienne d’Ostrava. Avec une importante présence de films français, le festival entame sa cinquième édition. Radio Prague s’est entretenu avec son directeur, Jakub Felcman.

Ostrava Kamera Oko, le festival international des directeurs de la photographie, est un projet unique pour deux raisons, d’une part parce qu’il met en avant le travail des chefs opérateurs, d’autre part parce qu’il se situe à Ostrava, un choix de lieu pas anodin. Directeur du festival, Jakub Felcman, explique :

« L’une des raisons d’être de ce festival réside dans l’importance de celui-ci pour la ville d’Ostrava. On y célèbre le cinéma en présentant les nouveaux films qui viennent des festivals du monde entier, de Cannes, de Locarno, de Berlin ou de Venise. C’est donc une occasion très importante pour la ville d’Ostrava, d’y visionner les films en leur première tchèque. »

Photo: Site officiel du festival Ostrava Kamera OkoPhoto: Site officiel du festival Ostrava Kamera Oko La cérémonie d’ouverture du festival aura lieu dans le vieux site sidérurgique en plein centre ville, et qui est actuellement en cours de transformation en un centre culturel et éducatif. En situant une partie de leurs activités dans cet endroit, les organisateurs attirent l’attention sur l’avenir de ce site où devraient être ouvertes plusieurs nouvelles salles de cinéma.

Quant à la programmation, elle est très riche avec une présence traditionnelle de titres français. Jakub Felcman nous en dit plus :

'Jimmy P.''Jimmy P.' « Il s’agit principalement du film « Jimmy P. » du réalisateur français Arnaud Desplechin et qui a été tourné aux Etats-Unis. Un des premiers rôles est joué par Benicio del Toro, et un autre par Mathieu Amalric. C’est un film qu’on a adoré lors du dernier festival de Cannes. Comme nous présentons régulièrement les films d’Arnaud Desplechin au sein de notre sélection officielle, c’était très logique de présenter celui-ci. »

Le choix des autres films français correspond intégralement à l’objectif du festival qui est d’honorer la forme visuelle de ces longs métrages. Cela est d’autant plus intéressant que les films « L’Age atomique » d’Hélèna Klotz comme « Les Apaches » de Stéphane Fontaine ont été réalisés par la même chef opératrice, Hélène Louvart. Jakub Felcman :

'L'Age atomique''L'Age atomique' « Ce qui est important par rapport aux films « L’Age atomique » et « Les Apaches », c’est non seulement le fait qu’il s’agisse de premiers long métrages de ces réalisateurs, mais c’est aussi également la présence de la chef opératrice, Hélène Louvart, une légende vivante du cinéma français. »

'Salvo''Salvo' Ostrava Kamera Oko ne présente pas seulement les films de réalisateurs français, mais également plusieurs films en coproduction française. Comme l’affirme Jakub Felcman, les films d’art et expérimentaux qui paraissent dans les festivals les plus prestigieux sont très souvent financés par les sociétés de production françaises, ce qui est notamment le cas du film italo-français « Salvo » de Fabio Grassadonia, qui a gagné la Semaine de la critique du Festival de Cannes et qui sera également visionné au festival d’Ostrava.

Pour ceux qui ne pourraient pas se rendre à Ostrava dans les prochains jours, une partie du programme sera encore présentée à l’Institut français de Prague, notamment « Les Apaches » ou « Salvo ». Le film « Jimmy P. » sortira prochainement dans les salles de cinéma tchèques.

Le programme du festival est accessible en tchèque et en anglais : http://www.filmfestivalostrava.com/en/

25-09-2013