Le carillon à l’honneur dans plusieurs villes tchèques

22-07-2008

Dans le cadre des Festivités d’été de musique ancienne, le public pragois a eu l’occasion d’assister, ce lundi, à un concert inhabituel. Il a eu l’occasion d’entendre la musique de carillons dans l’interprétation magistrale du carillonneur hollandais Boudewijn Zwart. Une des organisatrices du festival Žaneta Nováčková présente cet artiste:

«Boudewijn Zwart n’est pas connu qu’en Hollande. Il joue dans toute l’Europe. Il est descendant de la célèbre famille Zwart. Son grand-père Ian Zwart était un important compositeur et organiste.»

Boudewijn Zwart est organiste attitré de l’église Gootegast à Groningen. Ce lauréat de nombreux prix internationaux est également fondateur d’une nouvelle école pour les carillonneurs «Carillon Instituut Nederland». Il a amené pour son concert à Prague son carillon de concert ambulant. D’après Žaneta Nováčková il s’agit d’un des plus petits instruments de son genre transportable comme une remorque par une voiture:

«Ce carillon compte 50 cloches et pèse 2800 kilogrammes, et c’est un instrument unique car il peut être utilisé non seulement dans des productions à ciel ouvert, mais aussi dans des intérieurs d’églises et dans des salles de concert. Le carillon ne dispose pas d’un aussi large répertoire comme les autres instruments à clavier. Il existe pourtant un certain nombre d’oeuvres composées spécialement pour le carillon.»

Le reste du répertoire est constitué de compositions pour d’autres instruments adaptées pour les cloches. Dans la première partie du concert, donné ce lundi dans le couvent de Loreta à Prague, le public a entendu la musique pour orgue de maîtres hollandais et ensuite l’artiste a présenté une improvisation sur des thèmes tirés de chansons populaires hollandaises en jouant du célèbre carillon de la campanile du couvent baroque de Loreta. Ensuite le public s’est déplacé dans la cour du couvent de Strahov où Boudewijn Zwart a joué plusieurs compositions adaptées pour son carillon ambulant. C’est grâce au spécialiste tchèque de la musique pour carillon Radek Rejšek que le public d’autres villes tchèques aura également la possibilité de connaître l’art du carillonneur hollandais.

«M. Zwart donnera avec son carillon ambulant des concerts dans plusieurs villes tchèques, dont Hradec Králové, Příbram, Písek et Litomyšl. C’est sa première tournée de ce genre en République tchèque.»

Les Festivités d’été de musique ancienne ont donc non seulement attiré l’attention du public sur un instrument un peu oublié mais ont élargi également le répertoire du carillon de Loreta qui retentit de temps en temps au-dessus des toits et rehausse le charme du vieux Prague.

22-07-2008