Le Brésil remporte le principal prix de la Quadriennale de Prague

24-06-2011

La 12è édition de la Quadriennale de Prague touche à sa fin. C’est dimanche que se termine cette exposition mondiale unique consacrée au théâtre et aux arts vivants, qui se déroule dans la capitale tchèque tous les quatre ans depuis 1967. On connaît déjà les principaux lauréats de cette édition, comme l’a indiqué Nathalie Franck, chargée de la communication de l’événement à Radio Prague.

Pavillon du Brésil, photo: PQPavillon du Brésil, photo: PQ « C’est le Brésil qui a remporté la Golden Triga, le prix le plus prestigieux dans le domaine de la scénographie, grâce à une exposition qui montre vraiment les différents aspects du spectacle et du théâtre, de la rue brésilienne aux plus grandes scènes. »

Il y avait plusieurs catégories différentes pour la compétition officielle, on ne va pas les citer toutes, mais je crois que la Croatie s’en est également bien sortie…

« Oui, l’exposition croate est très innovante et surprenante. Elle a gagné deux prix : le prix de la meilleure scénographie et le prix de la meilleure utilisation de la technologie dans le théâtre. »

On peut encore voir ces différentes expositions jusqu’à dimanche

Photo: CTKPhoto: CTK « Oui, à la Galerie nationale de Prague, où à lieu la partie principale de l’exposition. Je rappelle qu’on a 62 pays qui montrent ce qu’ils ont de meilleur dans leur théâtre. Généralement les artistes sont présents, donc on a des pavillons très animés toute la journée, et c’est l’occasion de voir des formes de théâtres et de scènes très différents, sans oublier l’exposition de costumes exceptionnelle au sous-sol. Sinon, à côté du Théâtre national il y a également les trente « Boxes » d’Intersection, où il y a également beaucoup d’artistes présents pour des performances, notamment le chorégraphe serbe qui travaille en France Josef Nadj, qui donne un spectacle deux fois par jour jusqu’à dimanche. »

Photo: PQPhoto: PQ Il y a eu également un bon nombre de séminaires et d’ateliers animés par de nombreux artistes et scénographes. On a eu au micro de Radio Prague notamment un scénographe ivoirien, venu présenter une méthode originale.

« Effectivement, on est très content puisqu’aussi bien à la Galerie nationale que sur la piazzetta, à l’église Sainte-Anne ou à la Damu, on a vraiment l’impression de vivre dans un monde parallèle de spectacle et de théâtre. Beaucoup de professionnels sont venus de partout dans le monde. Un des grands avantages de la Quadriennale pour eux c’est de créer des opportunités de rencontre entre ces milliers de personnes venus parler théâtre et scénographie. »

24-06-2011