Lancement d’un nouveau projet de restauration du patrimoine juif

08-04-2010

Présenter la culture juive en tant que patrimoine culturel unique de la République tchèque : voilà l’objectif d’un nouveau projet de restauration de monuments juifs officiellement lancé ce mercredi par le ministre de la Culture.

La synagogue de JičínLa synagogue de Jičín Le projet initié par la Fédération des communautés juives de République tchèque a officiellement été lancé dans la synagogue de Jičín, l’un des monuments concernés par cette restauration pour laquelle 280 millions de couronnes ont été accordés par le programme opérationnel intégré de l’UE. Une quinzaine de monuments juifs, parmi les plus importants historiquement et architecturalement: synagogues, rabbinats et autres bâtiments, ont été sélectionnés pour ce programme, a indiqué le ministre de la Culture Václav Riedlbauch, venu pour l’occasion à Jičín :

« Le projet été baptisé ‘Faire vivre les monuments’, ce qui veut dire qu’il ne suffit pas seulement de réparer et de restaurer un monument, mais qu’il est nécessaire de lui donner un nouveau sens, de le faire vivre, et c’est à cette fin qu’une subvention a été débloquée des fonds européens et des fonds tchèques. »

Les monuments ont été sélectionnés en fonction de leur valeur historique et architecturale, mais aussi en fonction des localités où ils se trouvent. Ainsi, dans sept régions invitées à y participer, dix nouveaux centres de la culture juive vont voir le jour. Ces centres se trouvent à Jičín, à Plzeň, à Polná, Boskovice et Mikulov pour ne citer que les sites de culture juive les plus connus. Chacun de ces dix centres aura une orientation différente et présentera les aspects typiques de telle ou telle région. Le grand rabbin de Prague et de la République tchèque, Karol Sidon, se félicite de ce projet :

 « C’est l’aboutissement d’un effort de longue date visant à faire revivre et vivre les monuments juifs. Beaucoup a déjà été fait à cet égard, et ce projet est un couronnement, une conclusion concrète de tout ce dont nous avons rêvé… »

Le projet de restauration du patrimoine juif, soutenu par le programme opérationnel européen, devrait être achevé d’ici au mois de septembre 2013. Selon les données du ministère de la Culture, près de 90 synagogues, plus de 150 bâtiments d’écoles, de rabbinats, de maisons d’habitation et d’hôpitaux, ainsi que près des 350 cimetières juifs qui ont été préservés en République tchèque, présentent une grande valeur artistique ou historique.

08-04-2010