La tragédie de Babice n'est pas oubliée...

Pour écouter cette émission, cliquez ici.

Un acte commémoratif a eu lieu, lundi, dans le village de Babice, en Moravie du sud. Il y a tout juste 50 ans, le 2 juillet 1951, trois fonctionnaires de l'administration communiste ont été tués à l'école du village, assassinat qui a servi aux communistes de prétexte pour déclarer la guerre à l'Eglise et aux opposants au régime. Dans les procès monstrueux qui ont suivi, presque une centaine de personnes ont été condamnées, onze exécutées... Le crime n'a jamais été élucidé, mais les institutions, qui se penchent sur les crimes du communisme, continuent à mener une enquête. Lundi dernier alors, les représentants de la mairie de Babice ont posé une gerbe de fleurs sur les tombeaux de l'instituteur, du comptable et de l'agriculteur assassinés. Dimanche, la veille de l'anniversaire de la tragédie, les jeunes croyants de toute la région se sont rassemblés à l'église de Babice, pour faire, ensuite, un pèlerinage et pour rencontrer, dans un village voisin, les témoins du triste événement. En août prochain, on se rappellera les victimes des procès, et ceci dans la ville de Jihlava, là, où ils ont eu lieu et où les innocents ont été exécutés.