La « Toile » fête son quinzième anniversaire en Tchéquie

13-02-2007

La Toile, le Web, Internet, le net, le réseau des réseaux... que de noms pour une seule chose : le réseau informatique qui relie le monde entier et qui offre, aujourd'hui, des services bien différents et bien plus sophistiqués qu'à ces débuts. En République tchèque, c'était il y a quinze ans.

Le 13 février 1992, la Tchéquie, ou plus précisément la Tchécoslovaquie jusqu'à la fin de cette année encore, se connectait officiellement au réseau informatique international, l'internet. La connection était réalisée par Les Haudes études techniques de Prague, et l'utilisation d'internet devait servir seulement aux étudiants des écoles supérieures et aux savants pour des échanges d'informations et d'expériences. Pour l'anecdote, les scientifiques avaient trouvé, à l'époque une appellation originale pour le réseau qui devait connecter tous les établissements d'enseignement supérieur : Fernet. La même que celle d'une liqueur amère très appréciée en Tchéquie ! Mais cela voulait dire, très sérieusement, Federal Educational and Research Network. Peut-être... Mais alors que la liqueur possède toujours la même saveur, le réseau du même nom a bien changé avec le temps.

De même pour les autres services comme les opérations bancaires, les services de l'administration, le téléphone par internet, l'écoute de la radio ou la télévision. Et nous n'en sommes pas encore aux prévisions de Bill Gates avec un foyer totalement informatisé ! Quinze ans après ses premiers balbutiements en Tchéquie, la Toile a envahi la vie de chaque jour des Tchèques, en enveloppant peu à peu de ses fils une grande partie de leurs activités. Très tôt le monde de l'entreprise et du commerce a compris ce qu'il pouvait tirer du « réseau des réseaux », de la possiblité de se connecter au monde entier, de la possibilité de connecter les intéressés à ce monde virtuel. Ces intéressés sont devenus des « internautes », les sociétés qui permettaient la connection des IP (internet provider) et ceux qui allaient plus loin en offrant une sorte d'entrée plus sophistiquée sur le web, des portails. Les plus connus sont certainement Google ou Yahoo, mais en Tchéquie c'est Seznam qui arrive en tête avec quatre millions de connections au mois de décembre dernier. Un peu plus de quatre millions, c'est aussi le nombre de citoyens tchèques connectés à internet. Les types de connections varient, depuis le plus lent par le téléphone, jusqu'au plus rapide par cable ou le wifi. A propos de ce dernier type de connection, il est très prisé par certaines municipalités pour offrir l'internet gratuitement aux habitants, comme par exemple le 5e arrondissement de Prague. Entreprise et commerce sur le web en Tchéquie ? Les premiers e-shop tchèques sont apparus seulement vers la fin du siècle dernier. En 2006, ils ont réalisé plus de 14 milliards de couronnes de recettes et la tendance des Tchèques a acheté sur internet est à la hausse.

Rappelons aussi que Radio Prague a été le premier média tchèque à diffuser ses émissions sur son site internet : www.radio.cz ! A noter que pour l'instant, le simple citoyen reste encore en général un fervant de la vie de société, de la culture et du sport et ne devient pas un accroc du web, mais les spécialistes affirment que quinze ans ce n'est qu'une très courte période...

13-02-2007