La Tchéquie - un hôpital de l'Europe?

21-04-2004

Après son entrée dans l'Union européenne, la République tchèque pourrait devenir un hôpital de l'Europe. C'est ce que confirme l'Ordre des médecins tchèque, compte tenu l'intérêt croissant des ressortissants étrangers pour les établissements médicaux privés en Tchéquie.

Les soins dispensés sont d'une haute qualité pour un prix abordable, même si les soins dits hors standard ne sont pas remboursés au patient. Des cliniques et cabinets privés en Tchéquie représentent déjà une concurrence sérieuse pour des établissements similaires en Europe, admet l'Ordre des médecins. Si aujourd'hui ce sont notamment des patients d'Autriche et d'Allemagne qui viennent se faire soigner en Tchéquie, l'entrée du pays dans l'Union attirera des patients d'autres pays et leur intérêt augmentera encore, estime Michal Triska, de la clinique ophtalmologique privée de Ceske Budejovice. Selon lui, la Tchéquie est recherchée notamment pour les opérations laser des yeux qui sont près de 4 fois moins chères qu'en Autriche. La clientèle étrangère préfère ensuite les chirurgiens esthétiques, les dentistes et les spécialistes du traitement de la stérilité.

Non seulement les soins médicaux tchèques, mais aussi les médecins et les infirmières tchèques jouissent d'une bonne réputation en Europe. Tous les pays membres de l'Union européenne actuelle ouvriront en grand leurs portes aux infirmières tchèques. Cette profession sera l'une des rares qui ne sera pas concernée par le régime transitoire appliqué par la plupart des Quinze à l'égard de la main-d'oeuvre des nouveaux pays.