La Tchéquie devient l'un des plus gros producteurs de téléviseurs en Europe

03-07-2007

Il semble que les fabricants d'écrans et de téléviseurs asiatiques aient choisi la République tchèque comme leur principale base de production en Europe. Cette année, l'usine Panasonic de Plzen fête son dixième anniversaire, mais d'autres fabricants sont aussi arrivés. L'année prochaine, la Tchéquie produira plus de téléviseurs qu'elle ne compte d'habitants.

En 2008, la production des téléviseurs, écrans plats plasma ou LCD devrait atteindre un volume de plus de 13 millions d'unités. Cette production emploiera dans les 10 000 personnes. Jusqu'à maintenant, le plus gros producteur de téléviseurs en Tchéquie était l'usine Panasonic de Plzen, en Bohême de l'Ouest. Elle compte augmenter sa production actuelle d'environ 1 800 000 unités à 3 millions en 2008. A la différence de l'usine LG Philips qui a arrêté la production d'écrans classiques dans son usine de Hranice, dans l'est du pays, Panasonic se développe et a même établi son centre de recherches et de développement pour l'Europe à Plzen. Sur les près de 5 000 employés, les Tchèques ne représentent que la moitié. Le reste est constitué de Polonais et de Slovaques employés sous contrat à durée déterminée. Leur salaire tourne autour des 600 euros par mois. Panasonic compte augmenter le volume de sa production, mais pas le nombre d'employés. De nouveaux fabricants sont arrivés cette année, comme le Chinois Changhong à Nymburk, IPS Alpha Hitachi à Zatec, ou Foxconn qui est en train de construire son usine près de Kutna Hora. Pourquoi cet intérêt pour la République tchèque ? D'après Petr Sklenar, de la société Atlantic FT, il s'agit de la combinaison de plusieurs facteurs : de bonnes conditions d'investissement et d'imposition, une main-d'oeuvre relativement bon marché, mais surtout une très bonne situation géographique et une infrastructure développée. IPS Alpha, un holding qui regroupe Hitachi, Panasonic et Toshiba, a commencé sa production à Zatec, et l'année prochaine, il devrait produire dans les 7 000 écrans plats par jour. A la différence de Panasonic, les autres fabricants comptent pleinement sur la main-d'oeuvre tchèque. Foxconn, qui vient de commencer sa production à Pardubice, pense vendre dans les 4 millions d'écrans l'année prochaine. Et la marque tchèque Tesla ? Elle est reléguée au passé, certes vendue en Tchéquie, mais elle n'y est plus fabriquée. Les spécialistes mettent en garde contre le danger que représente la production massive de téléviseurs et d'écrans pour l'économie tchèque. En effet, cette production est parmi les premières qui « déménagent » rapidement vers de la main-d'oeuvre bon marché. Pourtant, cette production représente une part de plus en plus importante du PIB tchèque, à côté de l'industrie automobile. Danger ou pas, tout comme Skoda auto, Panasonic et Foxconn sont parmi les plus gros exportateurs en République tchèque.

03-07-2007