La Société tchèque d’astronomie fête ses 90 ans

10-12-2007

Fondée le 8 décembre 1917 à Prague, la Société tchèque d’astronomie a célébré, samedi, son 90e anniversaire. Née de la volonté d’une cinquantaine de passionnés, la société s’efforce aujourd’hui encore de respecter l’objectif que ses fondateurs s’étaient fixé à l’époque : populariser les résultats des recherches de l’astronomie moderne.

Les habitués des hauteurs de Prague et des promenades romantiques sur la colline de Petrin le connaissent bien. Derrière la copie réduite de la tour Eiffel, sur le côté d’un grand parc fleuri, se trouve l’observatoire astronomique qui, depuis son ouverture en juin 1928, symbolise l’étude des astres et de la structure de l’univers en République tchèque. Depuis donc désormais 90 ans, la Société tchèque d’astronomie regroupe non seulement spécialistes de la question mais aussi amateurs passionnés. D’abord confinée à Prague, la société s’est progressivement développée et dispose aujourd’hui de plus de 500 membres individuels et de treize collectifs dans le pays, dont le plus connu est l’Institut d’astronomie de l’Académie des sciences de République tchèque. Un développement qui devrait également se poursuivre à l’avenir puisque si le nombre de membres croit régulièrement, leur âge moyen tend, lui, à diminuer.

Apparue pendant la Première Guerre mondiale, la Société tchèque d’astronomie s’était alors donnée pour ambition de « réunir tous les amis de l’astronomie y compris des cercles laïcs pour la culture de la science ». Pour cela, il convenait de construire à Prague un observatoire ouvert au public, un musée de l’astronomie ainsi qu’une bibliothèque et une salle de lecture pour que tous les intéressés puissent prendre connaissance des derniers résultats de l’astronomie moderne et plus largement des sciences naturelles. Quatre-vingt-dix ans plus tard, vulgariser et faire connaître au grand nombre les avancées de l’astronomie reste l’une des principales missions de la société, comme l’explique son président d’honneur, l’astrophysicien Jiri Grygar :

Jiri GrygarJiri Grygar « Avant tout, nous voudrions continuer à populariser l’astronomie car c’est une science qui attire beaucoup les jeunes. Par l’intermédiaire de l’astronomie, ils se familiarisent avec les sciences naturelles et beaucoup de ceux qui s’intéressent à l’astronomie deviennent ensuite chimistes, physiciens ou biologistes. Il s’agit donc d’une mission importante. Notre deuxième objectif est de construire un grand télescope qui pourrait être dirigé à distance à la manière d’un robot. C’est le mode de vie actuel qui veut ça, d’être assis devant son ordinateur et d’avoir un télescope installé dans un environnement venteux ou quelque part à la montagne. Enfin, il est nécessaire que nous fassions savoir au public que sans progrès scientifique, le développement de toute société s’arrêterait. Peut-être que les gens ne se rendent pas toujours bien compte de l’importance de la place prise par la science dans nos vies, mais cette place sera de plus en plus importante et l’astronomie est un bon moyen de le faire savoir. »

Membre de la Société européenne d’astronomie, la Société tchèque publie les résultats des travaux de ses neuf sections spécialisées ainsi que la plupart des nouveautés dans l’univers de l’astronomie sur son site Internet www.astro.cz. Avec toujours la même volonté : populariser l’astronomie.

10-12-2007