La Semaine des cultures d’Europe centrale à l’Université Nancy 2

05-03-2010

La Semaine des cultures d’Europe centrale - polonaise, tchèque, slovaque et hongroise - est une initiative devenue traditionnelle d’étudiants et d’enseignants de l’Université Nancy 2 et se déroulera du 8 au 12 mars prochains. Pour plus de détails, nous nous sommes adressés à une des promotrices de l’événement, l’enseignante Mme Lenka Froulíková.

L’Université Nancy 2L’Université Nancy 2 « La Semaine des Cultures d’Europe centrale se passe à l’Université Nancy 2 et elle est organisée par notre département de polonais et de tchèque. Mais notre département est orienté aussi vers les cultures d’Europe centrale, dans nos enseignements il y a des enseignements de civilisations et de cultures d’Europe centrale, donc voilà pourquoi cette Semaine des cultures chez nous ».

Je pense que la présence tchèque à cet événement est quand même la plus importante…

Bohuslav MartinůBohuslav Martinů « Elle est vraiment assez importante, parce que l’exposition Le Phénomène Bohuslav Martinů et la musique tchèque qui fait partie de la Semaine, est un grand événement. Elle a été préparée en partie par le ministère des Affaires étrangères et elle a été prêtée gentiment à notre université par l’Ambassade de la République tchèque en France. Mais nous avons complété cette exposition encore par tout ce qui concerne la musique tchèque. Et pourquoi Martinů justement ? C’est parce que cette année 2010 est l’année du 120ème anniversaire de la naissance de Bohuslav Martinů. C’est un des plus grands compositeurs tchèques et ce cosmopolite est parti en plus pour la France à la recherche des nouvelles expériences. A Paris il a étudié la composition chez Albert Roussel. Donc il y a aussi des relations franco-tchèques qui nous ont mené à organiser cette exposition ».

Vous-mêmes, vous allez donner une conférence sur la pantomime tchèque.

 « Dans le domaine de la pantomime, il y a aussi beaucoup de contacts entre la France et les pays tchèques. Il suffit de citer les noms de Jean Gaspard Debureau, de Marcel Marceau, de Ladislav Fialka et de Bohuslav Polívka et de son ex-femme français Chantal Poulain. Et je pense que le théâtre tchèque a une très grande importance et qu’on ne le connaît pas suffisamment en France. Voilà pourquoi nous avons voulu présenter un peu la pantomime tchèque au public français. Il faut dire aussi que notre Semaine des cultures d’Europe centrale n’est pas orientée seulement vers le public universitaire, mais elle est ouverte vraiment à tous, à tous les public nancéens ».

La projection de trois films tchèque, « Le Bouffon et la Reine », « Marketa, la fille de Lazar » et « Le Miroir aux alouettes », s’inscrit également au programme de la Semaine.

05-03-2010