La Saison française au Théâtre national de Prague

28-08-2008

727 représentations – tel est le bilan de la dernière saison du Théâtre national de Prague, institution qui réunit trois scènes et trois ensembles – l’opéra, le théâtre dramatique et le ballet. Ce mercredi, la direction du théâtre a présenté à la presse ses projets pour la saison 2008/2009 qui sera marquée par une forte présence française dans la vie culturelle tchèque.

Ondřej Černý, photo: CTKOndřej Černý, photo: CTK Avec la nouvelle saison, le Théâtre national lance aussi une nouvelle présentation sur le web qui se veut plus riche (www.narodni-divadlo.cz). On y trouvera aussi des extraits vidéo des productions du théâtre. Le directeur du théâtre Ondřej Černý a résumé ce que les spectateurs peuvent attendre de la nouvelle saison:

« Nous préparons 17 premières mais je voudrais souligner que notre programme ne se compose pas que des premières et des oeuvres figurant déjà dans notre répertoire mais aussi de toute une série de représentations d’ensembles étrangers que nous avons invités. Il s’agira de 8 à 10 ensembles de théâtre prestigieux. (…) C’est aussi nous, au Théâtre national, qui allons prendre le relais de la présidence de l’Union européenne. Le 7 janvier prochain sera inaugurée solennellement au Théâtre national la présidence de la République tchèque.»

On ne sait pas encore quel sera le programme de cette cérémonie inaugurale qui fait actuellement l’objet de négociations intensives entre la direction du théâtre et le gouvernement. Le chef de l’Opéra du Théâtre national, Jiří Heřman, a présenté aux journalistes un programme ambitieux pour la nouvelle saison et aussi le nom du nouveau directeur musical:

«L’Opéra du Théâtre national aura un nouveau directeur musical que nous avons choisi, avec le directeur général Ondřej Černý à la fin de la dernière saison. Ce sera Tomáš Netopil, chef d’orchestre tchèque qui se produit aujourd’hui dans des théâtres lyriques et des salles de concerts de plusieurs pays. Je suis content que nous ayons réussi à engager ce jeune chef de talent pour le Théâtre national parce que je pense que pour le développement de la troupe lyrique de ce théâtre c’est justement un artiste tchèque qui est la meilleure acquisition qu’on puisse faire. »

Et Jiří Heřman de présenter sommairement aussi les six premières d’opéras qui auront lieu au Théâtre nationale pendant la prochaine saison et dont la direction a été confiée à des chefs qui promettent une haute qualité artistique. C’est l’ Américain John Fiore qui présentera Eugène Onéguine de Tchaïkovski, le Slovaque Ondrej Lenard dirigera la Fiancée vendue de Smetana et le trio de jeunes espoirs de la direction d’orchestre tchèque Tomáš Netopil, Tomáš Hanus et Jakub Hrůša se chargera des premières de Finta Giardiniera de Mozart, de l’Affaire Macropoulos de Janáček et de Rusalka de Dvořák. C’est le Théâtre national qui abritera également les manifestations principales de la Saison française en République tchèque. Ondřej Černý:

«C’est probablement la plus importante présentation de la culture française en République tchèque de la dernière décennie. Il me semble que le programme culturel préparé à cette occasion par l’Ambassade de France et l’Institut français de Prague, en collaboration avec le Théâtre national et dans le cadre de la présidence française de l’Union européenne, est une initiative tout à fait unique même dans le contexte de l’ensemble des pays qui ont déjà présidé l’union.»

Parmi les projets majeurs qui figurent dans ce programme il y a la tournée de la Comédie française qui présentera les 14 et 15 janvier au théâtre des Etats les Précieuses ridicules de Molière et une pièce contemporaine, la Festa de Spiro Scimone.

«En même temps seront organisées les manifestations à l’occasion de la journée du théâtre qui est célébrée à Paris le jour anniversaire de la naissance de Molière. Nous sommes en train de réfléchir à une forme de collaboration entre les télévisions française et tchèque qui pourraient présenter une retransmission de ce qui se passera en France pour les téléspectateurs tchèques et vice versa. Mais tous cela n’est encore qu’en état de gestation. »

Dans le cadre de la Saison française sera donné au Théâtre national aussi le ballet La Blanche Neige présenté par le ballet Preljocaj d’Aix en Provence ainsi qu’une version concert de l’opéra-ballet Les Indes galantes de Jean-Phillipe Rameau présenté par l’ensemble Les Arts florissants sous la direction de William Christie.

28-08-2008