La saison culturelle redémarre

07-09-2010

Rendez-vous de la rentrée : la publication de la programmation du Théâtre national de Prague, des galeries et des principaux orchestres tchèques de musique classique.

Le Théâtre national, photo: CzechTourismLe Théâtre national, photo: CzechTourism Le Théâtre national de Prague a préparé pour la saison 2010/2011 une vingtaine de nouvelles représentations, et pour la première fois dans son histoire contemporaine, avec un budget très restreint (deux projets d’opéra ont même été annulés). Pourtant, le premier théâtre du pays a réussi à réunir des grands noms du théâtre mondial : à commencer par le chef d’orchestre John Fiore, directeur de l’Opéra de Norvège, qui montera, au printemps prochain, « Parsifal » de Richard Wagner – presque cent ans après la dernière représentation de cet opéra au Théâtre national. Le célèbre homme de théâtre, plasticien et designer américain Robert Wilson signera, quant à lui, la mise en scène de la pièce de Karel Čapek « L’Affaire Makropulos ». Le projet, attendu avec impatience, sera présenté pour la première fois le 18 novembre avec, dans le rôle principal, la mezzo-soprano tchèque de renommé international, Soňa Červená. Ondřej Černý, directeur du Théâtre national :

« Les comédiens, notamment ceux qui sont un peu plus âgés, se réjouissent énormément de cette collaboration avec Robert Wilson et cela me tient très à cœur. »

Un autre projet international est à noter : la pièce contemporaine « Sortie de secours », qui porte sur la cohabitation avec les Roms et le phénomène du voisinage en général.

 

La Philharmonie tchèque entame la 115ème année de son existence dans l’incertitude : elle attend la nomination de son nouveau directeur, le quatrième déjà depuis le début de l’année. L’ensemble prépare, pour les semaines et mois à venir, des cycles de concerts consacrés à Brahms, Beethoven et Mahler, ainsi que trois premières mondiales. Son concurrent, l’Orchestre symphonique de Prague FOK effectuera, quant à lui, près de 80 concerts, mettant à l’honneur, entre autres, Mahler, Chopin, Schumann et Martinů. Parmi les invités de l’Orchestre figurent les frères Capuçon, le violoncelliste Gautier et le violoniste Renaud.

 

Côté arts plastiques, l’automne tchèque sera placé sous le signe de la décadence : cinq galeries du pays, dont celle du Rodolphinum et le Musée des arts décoratifs de Prague, se réunissent autour d’un projet commun appelé « Decadence Now ! », présentant une quarantaine d’artistes contemporains du monde entier. La manifestation sera inaugurée le 30 septembre à Prague.

07-09-2010