La prévention au cœur de l’intérêt des soins oncologiques

25-02-2010

La qualité des soins oncologiques en République tchèque est comparable à celle que l’on trouve dans les « anciens » pays de l’Union européenne. C’est ce qui ressort des dernières données publiées par l’Association tchèque d’oncologie.

Chaque année, le nombre de personnes souffrant d’une maladie oncologique augmente dans le pays de 5 %. En 2009, le cancer a tué près de 28 000 personnes. Cette année, la Tchéquie comptera quelques 450 000 personnes ayant souffert dans le passé ou souffrant aujourd’hui de cette maladie.

Pour Jiří Vorlíček, président de l’Association tchèque d’oncologie, c’est la prévention qui doit être au cœur de l’intérêt:

Jiří VorlíčekJiří Vorlíček « L’étendue des maladies oncologiques en République tchèque est importante. Bien que le nombre de personnes que nous arrivons à guérir ne cesse d’augmenter, il y en a toujours beaucoup que nous ne sommes pas à même d’aider. C’est surtout à cause du fait que souvent, le cancer est diagnostiqué trop tard. Il faut donc appeler les gens à s’occuper de leur santé, il faut insister sur la prévention. La situation s’améliore, mais les progrès sont très lents ».

La République tchèque a mis sur pied un programme oncologique national impliquant toute une série de programmes de dépistages. Les soins spécialisés sont concentrés dans treize centres oncologiques de soins complexes, répartis sur l’ensemble du pays. En ce qui concerne le taux de guérison, la République tchèque figure au milieu de l’échelle couvrant vingt pays européens et les Etats-Unis.

Les experts mettent désormais l’accent, aussi, sur l’information fournie aux patients, la considérant comme une partie majeure du traitement. Le site www.linkos.cz offre à cette fin des informations variées concernant les diagnostics, les possibilités de traitement, la prévention, les statistiques ou propose des services psychologiques.

Ne pas sous-estimer des signes alarmants et consulter un spécialiste. Tel est aussi l’appel d’une nouvelle série d’émissions préparée par la télévision privée Nova qui démarrera à partir du 3 mars et qui présentera des témoignes de gens qui ont réussi à surmonter une maladie grave.

25-02-2010