La Poste tchèque modernise ses timbres

28-04-2010

La Poste tchèque (Česká pošta) poursuit sa modernisation. Récemment elle a d’abord supprimé le service de télégrammes qui, à l’ère d’Internet et du téléphone portable, a pratiquement perdu sa raison d’être. Et depuis ce mercredi elle procède à une petite révolution dans l’affranchissement des lettres.

Les clients de la Poste tchèque ne sont plus obligés de lécher les timbres avant de les coller sur l’enveloppe. Désormais les Tchèques disposent de deux possibilités : ils peuvent affranchir leurs lettres avec les timbres d’usage courant ou, et c’est une nouveauté, avec des timbres autocollants. Marcela Hrdá, directrice générale de la Poste, explique les motifs de ce changement :

Marcela HrdáMarcela Hrdá « La Poste tchèque présentait aussi dans le passé des éditions de beaux timbres. C’est une tradition qui nous a fait connaître dans le monde entier. Cependant, il faut reconnaître qu’en émettant ces timbres, nous visions plutôt les philatélistes. Aujourd’hui, nous voulons donc faire un pas vers le grand public. »

Depuis ce mercredi sont donc mis en vente des timbres qui ne seront plus collés sur un pli par de la gomme mais par un adhésif. Ces nouveaux timbres ne comporteront plus la valeur faciale, c’est-à-dire le prix du timbre en couronnes, mais seulement une lettre de l’alphabet. Les timbres marqués de la lettre A seront utilisés pour l’affranchissement du courrier en République tchèque, ceux de la lettre E pour les pays européens et les timbres marqués de la lettre Z pour le courrier envoyé dans les autres pays du monde. Selon Marcela Hrdá, c’est donc le début d’une période de coexistence de deux sortes de timbres :

« Nous ne supprimons pas les timbres classiques dont la valeur est indiquée par des chiffres. Les timbres d’usage courant n’ont pas été supprimés et les timbres autocollants existeront parallèlement, certainement encore pendant de longues années. Aux Etats-Unis les premiers timbres autocollants sont apparus dans les années trente, l’Europe les a adoptés à son tour, et pourtant les timbres d’usage courant à valeur faciale sont encore utilisés. »

Pour s’adresser à toutes les catégories de clients, y compris les enfants, la Poste a choisi comme thème de la première émission de ses timbres autocollants « Fifinka », la petite héroïne d’une bande dessinée tchèque très populaire depuis 1969, année de sa première parution. Et Marcela Hrdá d’ajouter que la Poste prépare déjà d’autres émissions :

«Dans trois semaines, nous lancerons une très belle émission de timbres avec des motifs d’Alfons Mucha. Il s’agit de belles affiches fin de siècle. J’espère que cela attirera l’attention des milieux philatéliques, de tous nos clients et aussi des touristes étrangers.»

Les timbres autocollants ne sont pas cependant le seul changement prévu par la Poste tchèque. Avant la fin de cette année une cinquantaine de nouveaux bureaux seront ouverts un peu partout dans le pays et la Poste prépare aussi une réforme de son système de livraison des colis et paquets.

28-04-2010