La Philharmonie pragoise continue d’éblouir

12-02-2014

L’ensemble PFK – Prague Philharmonia fête son 20e anniversaire cette année. Dans le cadre d’une riche programmation musicale, qui a l’ambition de présenter plusieurs concerts au grand public chaque mois, c’est le groupe tchèque Clarinet Factory qui se produira ces mercredi et jeudi au Musée tchèque de la musique - České muzeum hudby.

Photo: Archives de la PFKPhoto: Archives de la PFK La PFK - Prague Philharmonia a d’abord été fondée dans l’idée de rassembler des jeunes diplômés des écoles et des conservatoires de musique, jouant avec passion et engagement, dans un ensemble de musique de chambre. Au micro de Radio Prague, Barbora Dušková, la responsable des relations publiques de PFK - Prague Philharmonia, est revenue sur l’histoire d’un des ensembles musicaux les plus importants de République tchèque :

« La PFK – Prague Philharmonia, qui s’appelait auparavant ‘La Philharmonie de Chambre de Prague’, a été créée en 1994 grâce à l’initiative du chef d’orchestre mondialement connu, Jiří Bělohlávek. Actuellement le chef d’orchestre de la Philharmonie est Jakub Hrůša, qui va également diriger le prochain concert pour orchestre, le 8 mars au palais du Rudolfinum. »

Photo: Site officiel de la PFKPhoto: Site officiel de la PFK Si pour sa 20e saison, la PFK – Prague Philharmonia présente cette année plusieurs cycles musicaux, une de ses principales activités reste toujours destinée aux enfants. Citons entre autres, l’organisation de concerts parents-enfants, de concerts pour les écoles ainsi que de concerts en langue anglaise, se déroulant au sein du Musée national, et la mise en place du club ‘Petite note’, où les enfants apprennent à développer leurs aptitudes musicales et artistiques. Parallèlement, la PFK – Prague Philharmonia présente également un cycle de musique de chambre au Musée tchèque de la musique - České muzeum hudby, ainsi qu’un cycle de musique contemporaine intitulé « La beauté d’aujourd’hui » (Krása dneška) à l’Espace expérimental NOD dans la rue Dlouhá à Prague. Si la philharmonie était connue sous le nom de Pražská komorní filharmonie (La Philharmonie de Chambre de Prague), son nom a été modifié l’année dernière et Barbora Dušková nous en explique les raisons :

Photo: Site officiel de la PFKPhoto: Site officiel de la PFK « PFK – Prague Philharmonia a changé son nom au printemps de l’année 2013. Elle y a été amenée par une certaine complication entre l’utilisation du nom tchèque, Pražská komorní filharmonie, et sa version anglaise de Prague Philharmonia pour les relations à l’étranger. Malheureusement une certaine contradiction est apparue dans les traductions, c’est pourquoi nous avons décidé d’unifier son nom. Le nom est ainsi composé de l’abréviation PKF, qui s’est popularisée depuis ces vingt dernières années auprès du public tchèque, et du nom Prague Philharmonia, un nom qui semble plus proche des relations extérieures. »

PKF Prague Philharmonia commémorera les 20 années de sa création à l’automne avec une série de concerts et avec la participation de tous ses chefs d’orchestre: Jiří Bělohlávek, le Suisse Kaspar Zehnder et Jakub Hrůša. Mais la PKF Prague Philharmonia n’est pas la seule à fêter son jubilé cette année. Le groupe Clarinet Factory, à l’affiche de la programmation, fête lui aussi ses 20 ans d’existence. Composé de quatre clarinettistes, dont deux d’entre eux jouent à la PKF Prague Philharmonia, le groupe Clarinet Factory se produira au Musée tchèque de la musique, situé entre l’île de Kampa et le parc de Petřín à Prague, à deux reprises : à savoir ce mercredi 12 et ce jeudi 13 février. Clarinet Factory, photo: Tamara Černá, Site officile du groupe Clarinet FactoryClarinet Factory, photo: Tamara Černá, Site officile du groupe Clarinet Factory A cette occasion, le groupe sera accompagné du percussionniste Alan Vitouš, et présentera un spectacle audiovisuel créé en coopération avec le plasticien Petr Nikl. Un des membres de la Clarinet Factory, Vojtěch Nýdl, a évoqué au micro de Radio Prague le parcours musical du groupe (l’œuvre du groupe Clarinet Factory sera présentée dans la prochaine rubrique du Dimanche musical, ndlr) :

« Nous jouions tout d’abord des arrangements de musique classique, et avec le temps, nous nous sommes un peu détachés des notes, et ce surtout grâce à la coopération avec la chanteuse de jazz, Jana Koubková, qui a révolutionné le système que l’on ‘utilisait’ jusqu’alors. Elle nous a dit de jeter les notes et d’improviser. Et même si on était très réticents au début, cela a mûri en nous, et nous avons commencé à écrire nos propres morceaux. Et malgré le fait que nous jouons tous dans des orchestres, nous écrivons aussi nos propres chansons. C’est un travail très créatif, grâce auquel nous décompressons. »

Si la PKF - Prague Philharmonia souhaite également donner la parole à d’autres groupes innovateurs dans le cadre de sa programmation, elle est régulièrement invitée à se produire lors de festivals internationaux, et se présente constamment aux côtés d’artistes de renommée mondiale, tels que Vladimir Ashkenazy, Anna Netrebko, Plácido Domingo, Magdalena Kožená ou Nathalie Dessay.

12-02-2014