La nouvelle Bibliothèque nationale technique, lieu d’études et de rencontres

09-09-2009

Ce mercredi s’est ouverte au public la nouvelle Bibliothèque nationale technique de Prague. Cet édifice de six étages dominera le campus de Dejvice à Prague. Les auteurs du projet ont su créer une construction moderne sans provoquer les protestations et la désapprobation d’une partie du public comme cela est arrivé à Jan Kaplický, l’architecte de la nouvelle Bibliothèque nationale qui devait être construite non loin de là, sur l’esplanade de Letná.

Un carré aux angles arrondis - c’est ainsi que se présente cette oeuvre des architectes Roman Brychta. Adam Halíř, Václav Králíček et Petr Lešek. Leur projet a déjà obtenu le Prix du Club de la Vieille Prague pour la meilleure construction moderne en milieu historique. L`édifice abritera désormais les fonds de plusieurs bibliothèques techniques et notamment ceux qui se trouvaient dans les locaux historiques mais insuffisants du Clementinum, ancien collège jésuite au centre de Prague. 900 000 visiteurs par an sont attendus dans cette institution qui, d’après son directeur Martin Svoboda, sera beaucoup plus qu’une simple bibliothèque:

«Aujourd’hui, une bibliothèque n’est pas que l’endroit où sont stockés les livres. C’est surtout un lieu social, un lieu de rencontres, et c’est ce qui manque le plus ici, dans le campus de Dejvice. Il y a plus de 1200 chaises pour ceux qui viendront étudier mais aussi 500 fauteuils confortables. L’édifice abrite une multitude de salles d’études pour lecteurs individuels ou pour équipes que les étudiants peuvent louer. Et la bibliothèque est aussi bourrée d’installations sophistiquées permettant l’accès aux informations imprimées mais aussi aux sources d’informations électroniques.»

Les travaux de construction ont commencé à l’automne 2006 et l’édifice a été achevé en décembre dernier. Les frais de la réalisation du projet ont atteint 2,25 milliards de couronnes, quelque 86 millions d’euros et annuellement le fonctionnement de cette institution qui emploie 165 personnes, engloutira presque 5 millions d’euros. Les architectes ont prêté beaucoup d’attention à l’aspect écologique de leur projet. Grâce aux doubles parois extérieures de leur édifice, ils ont réussi à minimiser les pertes d’énergie et ont pu réduire considérablement le chauffage et la climatisation. Le directeur Martin Svoboda et son équipe ont participé activement à l’aménagement des intérieurs de la bibliothèque:

«Je pense que l’architecture de la bibliothèque est réussie. Tous les architectes tous les bibliothécaires ayant visité cet édifice jusqu’à présent, ont été très contents et c’est le moins que l’on puisse dire. Les salles de cette bibliothèque sont très flexibles et il sera possible, si la nécessité se présente, de les modifier. Aujourd’hui, les salles de la bibliothèque sont très confortables, agréables et spacieuses.»

A l’avenir la bibliothèque devrait être aussi le théâtre de diverses manifestations culturelles. Dès le mois d’octobre s’ouvrira dans ses locaux une exposition des scénographies les plus intéressantes de théâtres tchèques.

09-09-2009