La mode tchèque et slovaque se présente à Bruxelles

Du 9 au 11 novembre, le Centre tchèque de Bruxelles organise un rendez-vous de la mode et du design tchèque et slovaque. L’occasion de présenter la vitalité et l’originalité de ces créations contemporaines. Jitka Panek Jurkova est la directrice du Centre tchèque, elle nous en dit plus sur le lieu d’exposition, Saint-Géry, et sur l’événement :

Czech  &Slovak Fashion FestivalCzech &Slovak Fashion Festival « C’est un festival qui se déroulera le week-end du 9 au 11 novembre à Saint Géry. C’est un endroit très prestigieux au centre-ville de Bruxelles, c’est un ancien marché couvert avec un espace magnifique vraiment populaire chez les jeunes. Dans cet endroit pendant ce week-end, nous présenterons quatorze designers tchèques et quatre designers slovaques et deux designers belges. Sur le marché des designers, nous aurons aussi des ateliers créatifs, des rencontres pour des professionnels, des ateliers pour les enfants. Nous coopérons avec MAD, la plateforme bruxelloise de mode et de design. Je voulais également mentionner que nous collaborons avec Darina Zavadilova, une curatrice spécialisée dans le design et la mode. Elle a beaucoup d’expérience grâce à son engagement avec le Design Supermarket à Prague par exemple. Je pense que nous présenterons une sélection très représentative et bien réfléchie du design tchèque et slovaque cette année à Bruxelles. »

En cette année de centenaire de la Tchécoslovaquie, vous rassemblez la création tchèque et slovaque dans un seul événement. Ces deux créations de mode et de design sont-elles proches et s’influencent-elles mutuellement ?

Lenka Sršnová, photo: Le Centre tchèque à BruxellesLenka Sršnová, photo: Le Centre tchèque à Bruxelles « C’est plutôt une question pour la curatrice en fait. Personnellement, j’ai toujours eu confiance dans les qualités du design tchèque en particulier sa fabrication locale de grande qualité, en sa tradition artisanale et son sens de l’humour. En ce qui concerne la Slovaquie, je ne connais pas assez mais nous voyons en Slovaquie comme en Moravie une inspiration commune par des motifs folkloriques. Ils sont présentés d’une façon très créative et contemporaine, mais c’est une spécificité du design slovaque et du design de Moravie. »

Une inspiration folklorique remise au goût du jour… Et pour les inspirations plus à l’Ouest, de Bohême, est-ce que c’est différent ?

« C’est moins folklorique. Nous voyons une tendance de mode contemporaine dans le design tchèque comme le minimalisme, mais aussi des tendances plus sauvages comme par exemple avec la marque Stepankova & Kladosova que nous présentons. Ce n’est vraiment pas quelque chose de minimaliste mais très contemporain avec une esthétique assez sauvage. »

Outre cette marque dont vous parlez, quels autres créateurs sont à découvrir ?

« C’est difficile à dire parce que la sélection comprend des pièces urbaines ainsi que des bijoux créatifs, de la mode masculine, de la mode féminine, des pièces plus minimalistes, des pièces plus maximalistes. Je voudrais dire que le visuel du festival a utilisé les chapeaux modernes de Sofya Samareva qui sont très séduisants visuellement et je pense que le visuel va attirer de nombreux amateurs de la mode ».

Dans le cadre de ce rendez-vous de la mode, les créateurs proposeront aussi des ateliers. Est-ce que vous pouvez nous en dire plus ?

Mongol, photo: Le Centre tchèque à BruxellesMongol, photo: Le Centre tchèque à Bruxelles « Le samedi à 15 heures nous organisons trois ateliers créatifs avec des designers Monika Mongol, Théo et Tereza Kladošová. Le thème de cet atelier, c’est l’‘upcycling’. C’est une technique très populaire de récupération des vêtements que nous ne portons plus afin de les transformer en pièces chics. »

J’imagine que cet upcycling n’est pas seulement une question de goût ou de design, c’est aussi une forme d’engagement écologique...

« Tout à fait, c’est vraiment dans le cadre des tendances, de self-sustainability comme on dit dans la mode. C’est vraiment dans cet esprit-là. »

Sofya Samareva, photo: Le Centre tchèque à BruxellesSofya Samareva, photo: Le Centre tchèque à Bruxelles