La carte du risque sur les routes de République tchèque

13-06-2008

La République tchèque possède la nouvelle carte des dangers sur les routes. Elle est le résultat de trois années d’évaluation des routes et ses auteurs l’ont présentée, jeudi, au centre de l’Automobile Club à Prague.

Informer les usagers des routes des risques les plus importants pour réduire le nombre d’accidents est le principal objectif de cette carte, la première du genre en Tchéquie. A l’avenir, une deuxième carte devrait paraître en collaboration avec EuroRAP, association internationale constituée dans le but d’améliorer la sécurité routière à l’échelle européenne. EuroRAP attribue des étoiles en fonction du niveau de la protection et de la sécurité des routes, comme c’est le cas par exemple pour les hôtels ou les restaurants, afin que le conducteur puisse adapter son comportement ou choisir un itinéraire plus sûr. La Tchéquie devrait donc, dans un proche avenir, être parmi les pays associés à ce programme.

En attendant, les conducteurs tchèques disposent d’une carte qui classe les routes selon leur niveau de sécurité. En fonction des risques, les routes sont marquées de couleurs : le noir est attribué aux routes dites ‘mortelles’, sur lesquelles il y a eu le plus d’accidents graves et mortels, au cours des trois dernières années. En tête des statistiques se trouvent les routes au nord de la Bohême, dans la région d’Ústí nad Labem. Jiří Landa – auteur de la carte espère qu’elle sensibilise également les producteurs automobiles mais surtout les autorités responsables :

« Certains risques de sécurité persistent sur nos routes sans que les autorités agissent et en assument la responsabilité. »

Karel Hanzelka, porte-parole du ministère des Transports n’est pas d’accord. Selon lui, la somme investie cette année dépasse 55 millions de couronnes :

« Je refuse catégoriquement que le ministère n’assume pas sa part de responsabilité, le budget du fonds national de l’infrastructure destiné aux transports est record, en 2008. »

Si l’on compare la sécurité des routes à une échelle européenne, la République tchèque détient à long terme l’une des dernières places. A l’heure actuelle, elle arrive en 17e position. A titre de comparaison, tandis qu’aux Pays-Bas, les accidents de la route font chaque année 45 victimes sur un million d’habitants, la République tchèque affiche le triste bilan de 105 morts.

13-06-2008