La campagne d’information sur l’espace Schengen lancée par le ministère de l’Intérieur culmine

05-12-2007

C’est ce jeudi, que l’Union européenne confirmera définitivement l’entrée de neuf nouveaux pays, dont la Tchéquie, dans l’espace Schengen. Dans la nuit du 20 au 21 décembre, les contrôles aux frontières tchèques ne seront plus qu’un souvenir. Ils resteront en vigueur dans les aéroports internationaux, mais disparaîtront aussi pour les ressortissants des pays membres de l’Union à la fin du mois de mars 2008. Qu’est-ce que cela signifie pour le citoyen tchèque et les étrangers qui arrivent en Tchéquie ? C’est à cette question que répond une campagne d’information lancée par le ministère de l’Intérieur qui culmine actuellement.

Photo: Commission européennePhoto: Commission européenne L’objectif de la campagne est tout d’abord de fournir des informations générales aux citoyens de la République tchèque. Ensuite, elle vise des groupes spécifiques de personnes, comme les étrangers qui arrivent ou séjournent en Tchéquie, les ressortissants de pays qui sont soumis à l’obligation de visa, les habitants des régions frontalières ou même les fonctionnaires et les chefs d’entreprise concernés. Il ne faut pas oublier, en effet, que même après l’entrée de la Tchéquie dans l’espace Schengen, certains contrôles existeront encore à l’intérieur du territoire. Les ressortissants des pays qui n’ont pas intégré cet espace auront toujours besoin de visas. Pour cela, la formation des fonctionnaires de police sera indispensable. Elle a d’ailleurs déjà commencé, comme l’explique le directeur adjoint aux relations internationales de la Police des frontières et de l’immigration, le colonel Milos Vacek :

« Une nouveauté a été introduite l’année dernière qui consiste dans l’envoi de nos employés à l’étranger. Il s’agit de membres de la Police des frontières et de l’immigration qui sont mutés aux représentations diplomatiques. Pour cela, un accord a été conclu entre le ministère de l’Intérieur et le ministère des Affaires étrangères. Jusqu’à maintenant, nous avons envoyé douze policiers dans huit représentations diplomatiques où ils doivent résoudre les problèmes concernant les visas. C’est une des mesures qui nous ont été recommandées par l’Union européenne. »

La campagne du ministère de l’Intérieur consiste surtout en la distribution de millions de prospectus d’information. Ils sont imprimés en anglais, français, ukrainien, vietnamien, russe et tchèque. L’agence TBWA Praha, chargée de la réalisation de cette campagne, passe régulièrement des annonces concernant la manière de se conduire à l’intérieur de l’espace Schengen dans la presse vietnamienne et ukrainienne, tout comme dans les périodiques The Prague Post et Prager Zeitung vendus en Tchéquie. La campagne utilise aussi des panneaux d’affichage, des posters, des panneaux d’information lumineux dans les villes et d’autres moyens d’information. Le coût de l’opération s’élève à 25 millions de couronnes (près d’un million d’euros) et le logo, un feu tout au vert, représente ce que Schengen apporte : la voie libre en Europe.

05-12-2007