Karlovy Vary champion en hockey, le Slavia se rapproche du titre en foot après le derby pragois

14-04-2009

Le week-end pascal a été marqué par deux événements sportifs en République tchèque. En football, le traditionnel derby pragois entre le Slavia et le Sparta, disputé lundi, s’est achevé sur un score nul (1-1). A l’issue d’un match de qualité, le Slavia, leader, conserve onze points d’avance au classement sur son grand rival et semble plus que jamais en mesure de conserver son titre de champion. En hockey sur glace, le titre de champion a, lui, été attribué samedi. En battant le Slavia Prague (quatre victoires à deux) en finale des play-offs, Karlovy Vary a été sacré champion de République tchèque pour la première fois de l’histoire.

Slavia - Sparta, photo: CTKSlavia - Sparta, photo: CTK Un match nul comme il y en a déjà eu des dizaines dans la longue histoire des derbys pragois : à l’ouverture du score du Sparta sur coup de pied arrêté en première période, le Slavia a répondu par une égalisation tardive mais méritée à dix minutes du coup de sifflet final. Largement dominateur, le Slavia a donc dû se contenter d’un score de parité, comme le regrettait son entraîneur, Karel Jarolim :

« Vu la physionomie du match et notre égalisation tardive dans les dix dernières minutes, je dois me satisfaire de ce partage des points. Ne pas perdre un derby est le minimum car c’est toujours un match particulier, même si je dois dire que je suis plus content du jeu produit par mon équipe que par le résultat. »

C’est également un sentiment partagé qui régnait dans le camp du Sparta, même si tous, joueurs comme encadrement technique ont reconnu la supériorité du Slavia, à l’image de l’entraîneur Jozef Chovanec :

Slavia - Sparta, photo: CTKSlavia - Sparta, photo: CTK « J’attendais un meilleur football de notre part. Mais tout le monde a bien vu que le Slavia joue très bien ces derniers temps. Même si on peut regretter l’égalisation en fin de match, on est satisfaits du point obtenu. Le match aurait sans doute été différent si nous avions transformé l’occasion de deux à zéro que nous avons eue juste avant la mi-temps. Cela n’aurait pas forcément été mérité et aurait été injuste, mais qu’est-ce qui est juste en sport ? »

Photo: CTKPhoto: CTK Ce qui est juste, à sept journées de la fin du championnat, c’est le classement puisque le Slavia, confortablement installé en tête, a conservé ses onze points d’avance sur le Sparta, son premier poursuivant. Un matelas de points qui devrait lui garantir de conserver son titre de champion.

Et si le Slavia Prague sera donc probablement sacré en football, ce ne sera pas le cas en hockey sur glace puisque le Slavia, tenant du titre, s’est incliné en finale contre Karlovy Vary. Les rôles ont cette fois été inversés, puisque les deux équipes s’étaient déjà retrouvées en finale la saison dernière pour un résultat inverse. En remportant la série quatre victoires à deux, le club de Bohême de l’Ouest a décroché le titre pour la première fois de son histoire. Karlovy Vary a a atteint le graal à l’issue d’un match décisif complètement fou, puisque menés trois à zéro, ses joueurs sont finalement parvenus à renverser la vapeur et à s’imposer quatre buts à trois.

14-04-2009