Karel Hasler, un grand chansonnier tchèque surtout, aurait 125 ans

Si vous demandez à un Tchèque qui est Karel Hasler, peut-être vous fredonnera-t-il la chanson que vous venez d'entendre. C'est une chanson qui exprime, peut-être, un peu tout ce qu'on peut trouver dans l'âme tchèque. Le titre est simple, mais au combien éloquent : Notre chanson tchèque. Beaucoup de personnes, âgées (cette chanson était très populaire avant la Deuxième Guerre mondiale), mais plus jeunes aussi, la chante les larmes aux yeux.

Karel Hasler, photo: CTKKarel Hasler, photo: CTK C'est un peu comme pour les Parisiens qui fredonneront toujours avec un peu d'émotion « Sous les toits de Paris », par exemple. Karel Hasler, un chansonnier, un acteur du Théâtre national, un scénariste et un producteur. Il est né le 31 octobre 1879, dans la banlieue de Prague, et a disparu en 1941, dans le camp de concentration de Mauthausen. Karel Hasler, c'est avant tout l'auteur de plus de 300 chansons, dont beaucoup sont devenues populaires de son vivant encore. Il fut aussi l'un des fondateurs de l'Union de protection des auteurs (OSA), destinée à la défense des droits des auteurs d'oeuvres musicales, surtout des compositeurs et auteurs de textes. Cette union fête, cette semaine, son 85e anniversaire.

Hasler vit toujours, par ses chansons, mais aussi par ses bonbons médicaux contre la toux, les