JO Vancouver : Záhrobská, Erbanová, Březina, promesses pour ces Jeux et… Sotchi

19-02-2010

Depuis la médaille d’argent décrochée, lundi, par le fondeur Lukáš Bauer dans le 15 kilomètres style libre, plus aucun autre Tchèque n’est monté sur un podium des Jeux olympiques de Vancouver. Pour autant, si le bilan reste pour l’heur bloqué à deux médailles, dont l’or de Martina Sáblíková en patinage de vitesse, certaines performances sont assurément dignes d’intérêt, à l’image de la septième place de la skieuse Šárka Záhrobská dans le super combiné, jeudi.

Šárka Záhrobská, photo: CTKŠárka Záhrobská, photo: CTK Avant un week-end marqué notamment par le 30 kilomètres poursuite en ski de fond chez les hommes, le skicross masculin ou encore le 1 500 mètres féminin en patinage de vitesse, autant d’épreuves dans lesquelles les Tchèques peuvent espérer de nouvelles médailles, sans oublier le match de hockey contre la Russie, la journée de jeudi a donc été marquée par d’autres performances de choix dans le camp tchèque. La principale est à mettre au crédit de Šárka Záhrobská, septième du super combiné remporté par l’Allemande Maria Riesch. Vingt-deuxième seulement à l’issue de la descente, la Tchèque a signé le meilleur temps du slalom. Šárka Záhrobská était donc forcément satisfaite à l’issue de la course :

« C’est une sensation très agréable. C’est un slalom qui me convenait très bien, la piste et le parcours m’ont beaucoup plu. Pour ce qui est de la descente, je n’ai pas trop de regrets, parce que je ne pense pas pouvoir faire beaucoup mieux dans cette discipline, surtout que son profil était très difficile ici. Maintenant, il reste encore pas mal de temps pour bien m’entraîner avant le slalom spécial. Il sera couru sur la piste à côté, celle de la descente masculine, mais je me sens bien et j’espère que je me sentirai aussi bien le jour du slalom. »

Un slalom qui sera disputé samedi prochain, et dont Šárka Záhrobská, sacrée championne du monde de la spécialité, en 2008, sera une des favorites.

Karolína Erbanová, photo: CTKKarolína Erbanová, photo: CTK Jeudi toujours, en patinage de vitesse cette fois, Karolína Erbanová s’est classée douzième de l’épreuve du 1 000 mètres. La jeune Tchèque a terminé à 97 centièmes de seconde du vainqueur, la Canadienne Christine Nesbitt et à seulement un dixième de la dixième place. Surtout, à seulement 17 ans, Karolína Erbanová a été plus rapide dans sa série que l’Allemande Jenny Wolf, médaillée d’argent quelques jours plus tôt sur 500 mètres.

Martina Sáblíková et Karolína Erbanová, photo: CTKMartina Sáblíková et Karolína Erbanová, photo: CTK « J’ai pris le départ en ayant un peu de respect en me disant que je courrais avec Jenny Wolf. Je savais cependant que j’avais mes chances, car beaucoup de spécialistes du 500 mètres ont du mal à boucler le deuxième tour d’anneau sur 1 000 mètres. J’étais donc relativement confiante et j’ai bien gagné ma série. »

Pour sa prochaine course, dimanche, Karolína Erbanová prendra le départ du 1 500 mètres, aux côtés de sa partenaire d’entraînement, Martina Sáblíková.

Michal Březina, photo: CTKMichal Březina, photo: CTK Et puis la journée de jeudi à Vancouver était surtout marquée par le programme libre en patinage artistique chez les hommes. Déception pour Tomáš Verner, seulement dix-neuvième. Passé à côté dans le court comme dans le libre, le Tchèque, champion d’Europe en 2008, est donc resté très loin de son objectif de podium. Satisfaction en revanche pour Michal Březina, finalement dixième. A 19 ans, le vice-champion du monde juniors, quatrième également des derniers championnats d’Europe seniors, a démontré qu’il était une promesse pour l’avenir.

19-02-2010