JO Vancouver – Ski de fond : Lukáš Bauer en bronze

16-02-2010

Le bilan de la République tchèque aux Jeux olympiques de Vancouver s’est enrichi d’une deuxième médaille, lundi. Après la victoire de la patineuse de vitesse Martina Sáblíková sur 3 000 mètres, Lukáš Bauer s’est en effet classé troisième du 15 kilomètres style libre, offrant ainsi une médaille de bronze à son pays.

Lukáš Bauer, photo: CTKLukáš Bauer, photo: CTK En 2006, à Turin, Lukáš Bauer avait décroché sa première médaille olympique, d’argent, en prenant la deuxième place du 15 kilomètres style classique. Quatre ans plus tard, sur la même distance, mais dans un style, le libre, qui lui convient moins bien, le Tchèque est donc de nouveau monté sur le podium, cette fois sur la troisième marche. Avant le départ, Lukáš Bauer, vainqueur du classement général de la Coupe du monde 2008 et du Tour du Ski cette saison, faisait partie d’une liste de plusieurs candidats à la victoire. Une liste sur laquelle figurait également le Suisse Dario Cologna, finalement sacré avec une nette avance de respectivement 24 et 35 secondes sur l’Italien Pietro Piller Cottrer et Lukáš Bauer. Jamais vraiment dans le rythme pour la première place, le Tchèque était donc surtout satisfait de s’être accroché pour obtenir un accessit :

Lukáš Bauer, photo: CTKLukáš Bauer, photo: CTK « J’ai souffert pendant toute la durée de la course. Après le passage au quatrième kilomètre, je n’y croyais déjà plus trop, je me sentais fatigué. Je voulais aller vite mais j’avais du mal dans les virages sur le plat, bien plus que dans les descentes. J’ai de la chance que Hellner, qui avait très bien démarré, ait ralenti à l’approche de l’arrivée. C’est alors devenu une lutte entre nous deux, et je dois dire que j’ai sans doute été le plus chanceux. »

Piller Cottrer, Dario Cologna, Lukáš Bauer, photo: CTKPiller Cottrer, Dario Cologna, Lukáš Bauer, photo: CTK Malheureux quatrième et victime d’une grosse baisse de régime dans la seconde moitié du parcours, le Suédois Marcus Hellner a terminé avec une seconde et demie de retard sur Lukáš Bauer, alors même qu’il possédait encore quatre secondes d’avance sur le Tchèque à un kilomètre de l’arrivée. Une autre raison qui explique pourquoi cette troisième place avait un petit goût de victoire pour Lukáš Bauer :

Lukáš Bauer, photo: CTKLukáš Bauer, photo: CTK « C’était la première des quatre courses auxquelles je vais participer ici. C’est donc déjà une certaine forme de soulagement et cela pourrait m’aider pour la suite de la compétition. Je pense que je serai plus libéré : quoiqu’il arrive désormais, je ne rentrerai pas les mains vides. D’un autre côté, je savais que j’étais bien préparé. La course en elle-même reste toujours la grande interrogation, on ne peut pas prévoir son déroulement. Finalement, ça s’est relativement bien passé et je n’ai pas de raison de redouter les prochaines courses. »

Avant de prendre la direction du Canada et des JO, Lukáš Bauer s’était préparé avec un slogan en tête « En route vers l’or ». Une médaille que le Tchèque entend bien désormais obtenir dans une des deux courses individuelles encore inscrites au programme qui sont dans ses cordes : le 30 kilomètres poursuite, tout d’abord, samedi, puis le 50 kilomètres style classique, le 28 février, dont il sera un des grands favoris.

16-02-2010