JO Vancouver : Šárka Záhrobská et Lukáš Bauer, dernières chances de médailles

26-02-2010

Les XXes Jeux olympiques d’hiver de Vancouver s’achèveront ce dimanche. Avant les trois dernières journées de compétition, le bilan tchèque était de cinq médailles, dont les deux d’or décrochées par la patineuse de vitesse Martina Sáblíková. Quoi qu’il arrive désormais, la moisson sera donc plus abondante que celle des derniers Jeux de Turin en 2006. Bien que sans podium, la journée de jeudi a été marquée par la cinquième place de Pavel Churavý dans l’épreuve sur grand tremplin du combiné nordique.

Pavel Churavý, photo: CTKPavel Churavý, photo: CTK Une cinquième place n’a certes pas la saveur d’un podium, il n’en demeure pas moins qu’en combiné nordique, il s’agit de la meilleure performance réalisée par un Tchèque aux JO depuis une quatrième place à Grenoble, il y a quarante-deux ans de cela. Même s’il rêvait secrètement d’une médaille, Pavel Churavý était donc satisfait de son classement à l’issue d’une épreuve dont la première partie, le saut à ski sur grand tremplin, a été grandement faussée par les mauvaises conditions météo et a privé les meilleurs spécialistes de la saison en Coupe du monde pratiquement de toute chances de jouer ensuite les premiers rôles dans les dix kilomètres de ski de fond. Un déroulement vivement critiqué par un grand nombre de concurrents, et notamment donc par les favoris, mais qui n’a cependant pas gâché la satisfaction de Pavel Churavý :

Pavel Churavý, photo: CTKPavel Churavý, photo: CTK « Cette cinquième place correspond à mon potentiel et à mes possibilités actuellement. Je m’étais fixé pour objectif de terminer parmi les six premiers, je n’ai donc pas de raison d’être déçu. Il est seulement dommage que les gars de devant avaient une telle avance, sans ça j’aurais peut-être pu espérer encore un peu mieux. Mais je pense avoir fait une bonne course, j’ai sur m’accrocher aux meilleurs fondeurs et je suis content d’avoir été à la hauteur tactiquement. »

Pavel Churavý, photo: CTKPavel Churavý, photo: CTK Pour avoir bénéficié de bonnes conditions de vent, Pavel Churavý s’est retrouvé huitième après un saut à ski à 126 mètres. Dans l’épreuve de fond, bien qu’assez vite rattrapé, le Tchèque a su rester au contact d’un groupe composé d’une dizaine d’éléments à la poursuite des trois échappées, les deux Américains Bill Demong et Johnny Spillane et l’Autrichien Bernhard Gruber, qui ont finalement franchi dans cet ordre la ligne d’arrivée. Pavel Churavý a terminé avec 33 secondes de retard sur le vainqueur et 24 sur le médaillé de bronze.

Lukáš Bauer, photo: CTKLukáš Bauer, photo: CTK Ce vendredi, le public tchèque suivra encore d’un œil très attentif le slalom féminin en ski alpin et la performance de Šárka Záhrobská, championne 2008 et vice-championne du monde en titre de la discipline. Enfin, outre la finale du tournoi de hockey sur glace qui n’est restée qu’un rêve pour les Tchèques, la dernière journée de dimanche sera également marquée par le 50 kilomètres style classique en ski de fond, une épreuve dont Lukáš Bauer, déjà médaillé de bronze du 15 kilomètres style libre et du relais 4 x 10 kilomètres, comptera parmi les cinq à six prétendants à la victoire. Si tel était le cas, le fondeur tchèque pourrait figurer aux côtés de Martina Sáblíková, la grande figure tchèque de ces Jeux de Vancouver, qui a été désignée porte-drapeau pour la cérémonie de clôture.

26-02-2010