Ivan Lendl ne lâche plus la raquette et revient sur les courts seize ans après sa retraite

06-08-2010

Ivan Lendl est sans conteste l’une des plus grandes stars de l’histoire du sport tchèque. Seize ans après sa retraite, il commence sérieusement à reprendre la raquette et enchaîne les matches d’exhibition. Le prochain grand rendez-vous aura lieu à Paris début octobre, où le Tchèque naturalisé Américain partagera l’affiche avec d’autres grands noms du tennis.

Ivan Lendl, photo: Anefo / Croes, R.C., CC BY-SA 3.0Ivan Lendl, photo: Anefo / Croes, R.C., CC BY-SA 3.0 Certains le considèrent comme le père du tennis moderne. Ivan Lendl a aujourd’hui cinquante ans et semble prendre du plaisir à rejouer au tennis, seize années après avoir mis fin à sa carrière pour raisons de santé. Souffrant de problèmes au dos, il n’a jamais participé aux tournois séniors dans lesquels on retrouve beaucoup d’anciennes gloires de la balle jaune.

Son come-back a eu lieu le 10 avril dernier, à Atlantic city aux Etats-Unis, pays vers lequel il a émigré en 1986 et dont il a la nationalité depuis 1992. Un match d’exhibition organisé par une chaîne d’hôtels de luxe l’opposait à l’un de ses anciens rivaux pour la place de numéro 1 mondial : le Suédois Mats Wilander. Retour perdant – Ivan Lendl s’est incliné, mais la partie ne se jouait qu’en un seul set. Ivan Lendl et Jiří Novák, photo: CTKIvan Lendl et Jiří Novák, photo: CTKEt surtout, il semble avoir repris goût au jeu et, contrairement à ses vieilles habitudes, désormais il lui arrive même de sourire sur le court ! Quelques semaines plus tard, il était dans son pays natal, pour disputer un match contre le joueur tchèque Jiří Novák. C’était début juin et la rencontre s’est soldée par un match nul: 5 jeux partout.

Prochaine échéance pour celui qui a tout gagné sauf Wimbledon : le Trophée Jean-Luc Lagardère, à Paris, le 1er octobre. Avec Lendl, trois autres monstres sacrés du tennis : John McEnroe, Mats Wilander et Yannick Noah qui fêtera ses cinquante ans à cette occasion. Le tournoi sera dirigé par Guy Forget et d’autres anciennes stars des courts devrait venir taper la balle, dont Stefan Edberg et Cédric Pioline.

Après cette première participation à ce trophée qui en est à sa septième édition, Ivan Lendl a prévu de revenir dans sa ville natale d’Ostrava au début du mois de novembre, pour y affronter un autre Suédois : Bjorn Borg.

L’occasion peut-être pour Lendl de prendre connaissance des disputes et chamailleries à propos de l’oeuvre d’Alfons Mucha, dont il est un grand fan. Il possède la plus grande collection des litographies de l’artiste, avec une centaine d’affiches.

06-08-2010