Inauguration du nouveau siège pragois de Radio Europe Libre

12-05-2009

Ce mardi, Radio Europe Libre/ Radio Liberté a solennellement inauguré ses nouveaux locaux édifiés dans la localité de Hagibor, dans le 10e arrondissement de Prague. La sécurité est l’alpha et l’oméga du nouveau siège de la station qui quitte ainsi le bâtiment de l’ancienne assemblée fédérale, en plein centre de Prague, depuis lequel elle diffusait ses émissions depuis 1994.

Photo: CTKPhoto: CTK Le nouveau siège de Radio Europe Libre est le bâtiment le plus sécurisé de Tchéquie, et peut-être même d’Europe : il remplit les mêmes critères de sécurité que ceux auxquels sont soumises les ambassades des Etats-Unis depuis le 11 septembre 2001.

Photo: CTKPhoto: CTK Depuis les attentats terroristes, le bâtiment de l’ancienne assemblée fédérale, que la station occupait, est protégé par des barrières qui entravent sérieusement la circulation dans l’un des centres vitaux de la capitale. Pour cela, et pour garantir le maximum de sécurité aux près de 500 employés de Radio Europe Libre, le déménagement s’est avéré indispensable. Son nouveau siège, œuvre de l’architecte Jakub Cigler, est une forteresse de cinq étages, en forme de cube, entourée de verdure. Les fenêtres de certains bureaux donnent sur le cimetière juif, les parties les plus protégées du bâtiment, parmi lesquelles le bureau du rédacteur en chef, sont sans fenêtre. Chaque visiteur qui veut entrer avec sa voiture passe par deux portes d’acier devant lesquelles les contrôles sont effectués. L’actuelle conseillère et ancienne rédactrice de Radio Europe libre Olga Kopecká Valeská a confié à la TV tchèque ses premières impressions sur le nouveau bâtiment :

Photo: CTKPhoto: CTK « Lorsque je travaillais à Radio Europe libre à Munich, tout était plus simple, les fenêtres donnant sur le parc pouvaient être ouvertes toute la journée… Maintenant, dans ce nouveau siège, tout est certes parfait du point de vue technique, sauf que, à mon avis, c’est un peu impersonnel. »

Nous rappellerons que c’est l’ex-président Václav Havel qui avait invité Radio Europe Libre, synonyme de liberté d’informations sous le régime communiste, à venir s’établir à Prague, après son départ de Munich. Radio Europe Libre n’émet plus en tchèque depuis 2002. Les informations non censurées de cette station de radio financée par le Congrès des Etats-Unis sont diffusées en 28 langues, pour environ 30 millions d’auditeurs, vers 21 pays dans lesquels les Etats-Unis veulent encourager la démocratie, comme la Russie, la Biélorussie, l’Afghanistan, l’Irak, le Tadjikistan ou le Turkménistan. Les nouveaux locaux ont été loués par la partie américaine pour une période de quinze ans, avec possibilité de prolonger le contrat de dix ans.

12-05-2009