Il y a un siècle, «le tout Prague» se réunissait pour saluer l’inauguration du cinéma Lucerna

04-12-2009

Le 3 décembre 1909, il y a donc tout juste cent ans, a eu lieu la première projection dans la salle de cinéma du nouveau palais Lucerna à Prague. Cet événement mémorable a été rappelé, jeudi, par une soirée de gala donnée dans la même salle qui, par miracle, a échappé à la modernisation. Václav Richter.

Quand le spectateur entre dans ce cinéma, il a l’impression de plonger directement dans les premières décennies du XXe siècle. Les riches ornements en stuc, les dorures et la lumière tamisée par les abat-jour d’innombrables lustres font revivre l’époque où les salles de projection ressemblaient encore aux salles de théâtre. Aujourd’hui, comme au début du XXe siècle, la salle fait partie du palais Lucerna, un vaste ensemble d’immeubles dans le centre de la capitale qui abrite encore une grande salle de concert, des salles d’exposition, des restaurants, des cafés, des bureaux et de nombreux magasins. Nous devons tout cela à l’architecte Václav Havel, grand-père de l’ancien président Václav Havel. C’est Dáša Havlová, belle-sœur de ce dernier et épouse de son frère Ivan, qui est aujourd’hui propriétaire du palais Lucerna. Elle rappelle que la construction du palais a couronné la carrière de l’architecte au seuil du XXe siècle:

«A la fin de son œuvre il a voulu bâtir quelque chose d’important. Il envisageait de construire à Prague un grand magasin parce qu’il avait vu des centres commerciaux de ce genre lors de ses voyages à travers l’Europe. (…) Pour créer les intérieurs il a pris plusieurs collaborateurs. Mais le cinéma actuel a été conçu, à l’origine, comme une salle de théâtre, comme une salle intimiste du Théâtre national, et son intérieur était d’abord beaucoup plus simple.»

Le directeur actuel du cinéma Lucerna, Bedřich Němec, retrace l’histoire de la salle:

«On dit que Lucerna a été la première salle de cinéma permanente. Dans les cinémas qui ont existé encore avant Lucerna, on donnait pendant la journée des spectacles tout a fait différents et ce n’était que dans la soirée que les spectateurs se réunissaient pour regarder des films. C’est donc Lucerna qui détient probablement la primauté en tant que première salle de cinéma permanente sur le territoire tchécoslovaque. »

Le cinéma Lucerna peut être considéré aujourd’hui comme un véritable monument historique qui a un passé glorieux mais aussi ses secrets que même son directeur n’arrive pas à élucider:

«L’année dernière nous avons fait remplacer les fauteuils. Aujourd’hui il y a dans la salle 450 sièges mais au début de son existence il y en avait un millier. Je n’arrive pas à comprendre comment mille personnes réussissaient à s’y tasser. C’est un grand mystère.»

Cette année le cinéma Lucerna fête encore un autre anniversaire. En 1929, il y a donc 80 ans, y a eu lieu la projection du premier long-métrage parlant dans le pays. Il s’agissait de la comédie musicale américaine Show Boat.

04-12-2009