Foot – Ligue Europa - Tijani Belaïd : « On méritait d’aller jouer la qualification à Lille »

04-12-2009

Deux clubs tchèques étaient en lice à l’occasion de la 5e journée de la Ligue Europa. Bien que défait (0-1) dans le temps additionnel par le PSV Eindhoven, jeudi, aux Pays-Bas, le Sparta Prague conserve une bonne chance de se qualifier pour les 16es de finale. Pour cela, le Sparta devra toutefois absolument s’imposer dans deux semaines lors de la réception des Danois du FC Copenhague. En revanche, ce n’est que pour l’honneur que le Slavia Prague se déplacera à Lille, le 17 décembre. Mercredi, devant son public, le Slavia a en effet concédé un match nul (0-0) contre les Italiens du FC Genoa. Un résultat insuffisant pour le champion en titre de République tchèque, qui quitte donc prématurément la Ligue Europa, comme l’a regretté le milieu de terrain franco-tunisien du Slavia, Tijani Belaïd, au micro de Radio Prague :

Tijani Belaïd, photo: CTKTijani Belaïd, photo: CTK « C’est dommage parce que je pense qu’on méritait de gagner aujourd’hui. On a eu beaucoup d’occasions. Il y a eu deux buts valables qui nous ont été refusés. Même si on avait aussi fait match nul (2-2) lors de notre dernier match contre Valence, on a mieux joué cette fois contre Gênes. On était mieux physiquement et on les a pressés plus haut, ce qui nous a permis de nous procurer plus d’occasions. On peut vraiment regretter ces deux buts refusés, parce que si on avait gagné ce soir, on aurait été à Lille encore avec des chances de qualification. Ce match à Lille, ce sera donc du bonus, et on ira là-bas pour nous faire plaisir et gagner. »

-On a quand même le sentiment ce soir que cette équipe de Gênes n’a pas montré grand-chose ce soir et qu’elle était vraiment prenable…

 « Oui, elle l’était, Gênes n’a pas produit un super football, mais, encore une fois, on nous a refusé deux buts valables… Deux buts refusés, on ne gagne pas et on est éliminés. C’est bête, mais c’est le foot. »

Slavia Prague - FC Genoa, photo: CTKSlavia Prague - FC Genoa, photo: CTK -Vous êtes disputés cinq matchs de groupe. Avec Valence, Gênes et Lille, le Slavia n’était assurément pas l’équipe favorite, mais trois points et trois matchs nuls, ce n’est quand même pas beaucoup.

 « Je ne suis pas d’accord. Je pense que pour une équipe comme le Slavia, le bilan est plutôt bon. Ce sont quand même trois clubs qui n’ont pas du tout les mêmes budgets que nous. Il ne faut pas oublier qu’on a quand même fait deux matchs nuls contre Valence, qui est une des meilleures équipes en Espagne et même dans le monde. Ils ont des grands joueurs de niveau international. Vous savez, nous sommes les petits joueurs du Slavia qui jouent dans le championnat tchèque. La Ligue Europa pour nous, ce sont des matchs de bonus. On a donné le maximum et les résultats ne sont pas si mauvais. »

Slavia Prague - FC Genoa, photo: CTKSlavia Prague - FC Genoa, photo: CTK -Il vous reste un dernier match à disputer contre Lille. La première moitié de saison du championnat tchèque est terminée, c’est donc la trêve pour toutes les équipes, sauf pour vous. Ces deux semaines d’attente avant ce match à Lille qui comptera pour du beurre ne seront-elles pas trop longues ?

 « Non, comme je vous le dis, les matchs de Ligue Europa pour un club comme le Slavia ne comptent jamais pour du beurre. On a beaucoup de jeunes joueurs et je ne pense pas qu’il y en ait un seul qui n’ait pas envie de jouer à Lille. On va donc y aller pour faire un bon match et essayer de gagner. »

04-12-2009