Fin de l'ère analogique pour les téléspectateurs de la région de Domazlice

04-09-2007

La région de la petite ville de Domazlice, en Bohême du Sud, est la première en Tchéquie à connaître la fin de la diffusion analogique de la télévision et l'arrivée du numérique. Une petite révolution dans le monde du petit écran.

C'est à minuit, le 31 août, qu'une partie des habitants des environs de la ville de Domazlice, située à proximité de la frontière avec l'Allemagne, ont vu l'image disparaître de leurs téléviseurs classiques. A partir de ce moment, l'émetteur de Vrani vrch, le principal de la région, a commencé à ne diffuser que la TNT. Une première en Tchéquie, bien que la TNT existe déjà, depuis l'an 2000, dans d'autres régions comme Prague, Brno ou Ostrava, mais à côté de l'analogique et à titre expérimental. Pourquoi avoir choisi Domazlice pour la fin de l'analogique en Tchéquie ? La réponse nous est donnée par Zdenek Duspiva, directeur du groupe de coordination de la TNT :

« La raison principale du choix de la région de Domazlice est le brouillage du signal de la télévision par les émetteurs radio de l'Allemagne voisine. En plus de cela, il nous faut respecter les normes internationales qui donnent la priorité au numérique et qui concernent justement le 12e canal local qui est brouillé. »

Ainsi donc, comme un peu partout en Europe, les habitants de Domazlice et des environs doivent acheter un set-top box, pour capter le numérique, ou bien un nouveau téléviseur équipé d'un tuner numérique. Beaucoup choisissent aussi la réception par satellite. Comment les habitants de cette région sont-ils préparés à la TNT ? En général, ils se sont équipés encore avant la fin de la diffusion analogique. En effet, ils sont très souvent bilingues et la TNT allemande leur offre une dizaine de programmes en plus des 4 chaînes de la Télévision tchèque et de la chaîne privée Nova. Par contre la deuxième grande chaîne privée, Prima est absente, pour l'instant de la TNT. Pour cette raison, peut-être, beaucoup d'habitants de la région ont opté pour le satellite, un peu plus cher certes, mais avec une offre beaucoup plus riche. Et à quand la TNT sur tout le territoire de la République tchèque ? Les pouvoirs publics, la société qui possède les émetteurs de radio et de télévision et l'Office des télécommunications tchèques annoncent l'année 2010. Naturellement le passage de l'analogique au numérique se fera progressivement. Pour les régions où la TNT ne pourra être captée, il existe déjà un service satellite gratuit, à condition de payer la redevance radio-télévision et d'acheter une carte de décryptage pour une durée indéterminée. Ce service diffuse les chaînes nationales gratuitement et d'autres chaînes payantes.

04-09-2007