Festival Invaze, pour l’invasion de la créativité et de l’art dans le monde réel

20-08-2010

Chaque année, la République tchèque commémore officiellement, par différentes cérémonies, l’invasion soviétique de la Tchécoslovaquie le 21 août 1968. Cette année, un collectif d’artistes a décidé de célébrer tout autrement cet anniversaire fatidique, en organisant un nouveau festival, Invaze – invasion en français.

La galerie TrafačkaLa galerie Trafačka Transformer le souvenir d’une date sombre de l’histoire tchécoslovaque en célébration de la liberté et de l’invasion de la créativité dans la réalité sociale actuelle : c’est l’ambition de ce tout nouveau festival d’arts plastiques contemporain, comme l’explique Aleš Zemene, l’organisateur de l’évènement :

« Nous avons décidé, avec d’autres personnes qui m’aident, de mettre en œuvre ce festival qui s’appelle Invaze. C’est en partie une parodie par rapport à cette date du 21 août. Pour moi cette date ne représente pas grand-chose, parce que je suis né en 1968 et je pense que pour les jeunes gens aujourd’hui, cela signifie encore moins de choses. Cependant, nous serions contents que les gens n’oublient pas complètement cette date et nous aimerions transformer cette date sombre en invasion de l’art et de la culture dans la vie normale. »

La galerie TrafačkaLa galerie Trafačka L’invasion de l’art et de la culture va donc commencer ce week-end par trois lieux dans la capitale : par la galerie Ferdinand Baumann et the Chemistry Gallery, respectivement situées dans le premier et le deuxième arrondissement de Prague, mais surtout par la galerie Trafačka, dans le quartier de Vysočany. Aleš Zemene :

La galerie ChemistryLa galerie Chemistry « C’est principalement à Trafačka que les choses vont se passer, dans le hall d’entrée, dans la galerie, dans la cour et dans la cave. Il y aura aussi des performances sur le toit, avec des effets pyrotechniques. Il y aura des workshops graphiques, des discussions, notamment sur les différentes données biométriques sur les passeports, ou sur la question de l’opencard. Vendredi, le vernissage aura lieu à la galerie Chemistry mais il y aura une fête ici, à Trafačka. On y prépare un programme musical avec des groupes de musique et des DJs. Pour dimanche, une autre performance sur le toit et une autre discussion sur le thème de l’identité. Il y aura aussi l’exposition permanente sur le Street art à la galerie Chemistry, une exposition avec de nombreux artistes, des installations vidéo, sonores, et des œuvres picturales. »

Le projet rassemble de nombreux participants. Aleš Zemene :

« Nous avons essayé de faire un festival où nous invitons des gens dont on pense qu’ils ont quelque chose à dire. Ce ne sont pas seulement des artistes mais des gens de tout horizon, toutes disciplines. Nous avons aussi des artistes internationaux. Nous avons invité des gens de Berlin, de France. Nous coopérons avec le studio Liba Art, qui fait des installations 3D. Ils auront une installation ici. Il y a aussi des gens de l’Ile Maurice, de Suisse… »

La première édition du festival multi-artistique Invaze se tient du vendredi 20 au dimanche 22 août.

20-08-2010